Veuillez patienter...
  • Botanic
  • La taille des arbustes à fleurs d'été

La taille des arbustes à fleurs d'été

Les floraisons d'été se développent sur des rameaux jeunes nés au cours du printemps. Une taille sévère tous les ans en fin d'hiver, après les plus fortes gelées, est nécessaire pour provoquer le développement de jeune bois prenant naissance le plus près possible de la base de l'arbuste.

Faute de taille, le bois vieillit, les rameaux de l'année qui en sont issus sont de plus en plus chétifs et de moins en moins florifères. Pire, l'arbuste s'embroussaille et le manque de lumière accentue son vieillissement. Sur certains arbustes comme la céanothe et la lavande, les nouveaux bourgeons se forment rarement sur le vieux bois et l'arbuste pourrait mourir si après plusieurs années d'abandon, vous le coupiez fortement en ne conservant que du vieux bois.

Supprimez le bois mort et malingre.

Commencez par couper les rameaux morts, secs et les rameaux fluets qui ne donneront pas de jolies fleurs. Coupez aussi les rameaux en surnombre qui chevauchent les autres ou gênent de plus belles pousses.

Ensuite, deux modes de taille sont possibles.

Taille au ras de la souche

Au début du printemps, coupez les rameaux ayant fleuris l'année précédente à quelques centimètres de leur point de départ jusque au dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur, en laissant 2 ou 3 bourgeons. À cette période, ils se remarquent facilement. Cette taille très courte est pratiquée sur les arbustes dont vous souhaitez limiter le volume général : Buddleia, caryoptéris, céanothe caduque, le perovskia, spirée d'été, lavatère et sauge arbustives.

Supprimez les chicots

La taille courte annuelle des branches de l'année provoque la formation de chicots, de moignons au bout des branches charpentières. Ils doivent être éliminés régulièrement pour éviter leur pourriture qui pourrait gagner l'ensemble de la touffe.

Taille plus longue

La taille des arbustes à floraison estivale peut aussi être plus longue (5 à 6 bourgeons), notamment si l'arbuste est vigoureux et si vous souhaitez le voir occuper un volume plus important (cas de Buddleia davidii par exemple). Cela revient à mettre en place une charpente basse plus ou moins permanente.La formation d'une charpente basse concerne surtout l’amorpha, le baguenaudier, le buddleia, les céanothes caduques, l'Hydrangea paniculata et H arborescens, le genêt d’Espagne, lespedeza, tamaris d’été. Le même principe de taille peut être appliqué aux arbustes à feuillage ou à bois coloré comme le cornouiller à bois rouge.

Crédit texte : Denis Pépin et photo : Arnaud Childeric

La taille des arbustes à fleurs d'été
×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0