Veuillez patienter...

L'art de l'aquarium marin : le commencement

Les aquariums marins fascinent. Adaptés même aux débutants, ils ont cependant la réputation d'être fragiles, coûteux et contraignants… S'il est vrai qu'un écosystème marin est plus difficile à reproduire qu'un écosystème tropical d'eau douce, la partie est loin d'être si compliquée. Avec passion et rigueur, le défi peut être relevé…Sans se ruiner !

Après avoir joué son plus grand rôle au cinéma, le fameux poisson-clown est la star des aquariums marins. Avec ses rayures verticales orange et blanc et sa passion amusante pour les anémones, le petit Nemo a tout pour plaire. Le choix des espèces en aquarium marin doit être anticipé et adapté. Coraux, poissons, anémones et invertébrés divers ne sont pas tous compatibles et n'ont pas les mêmes exigences. Avant de se lancer, il est essentiel de se renseigner sur les différents biotopes, en veillant à mettre ensemble des organismes vivants qui se complètent et partagent les mêmes besoins.


Eclairage, brassage de l'eau, disposition du décor… tous ces éléments sont à prendre en compte. Avant de laisser parler ses « coups de cœur » Les combinaisons poissons-clown/anémones, corail mou/poissons ou aquarium récifal très peuplé en coraux durs fonctionnent, à condition de respecter quelques règles de base. Vous pouvez également envisager un bac spécifique en introduisant une seule espèce, comme le poisson-chirurgien, par exemple. Le choix de votre biotope orientera ensuite l'achat de vos équipements et les différents critères à respecter pour votre bac : volume, éclairage, écumeur, etc. Les spécialistes de l'aquarium marin et les aquariophiles expérimentés seront bien sûr de bon conseil.

L'art de l'aquarium marin : le commencement
Jour J : démarrer l'aquarium marin dans les règles de l'art

Jour J : démarrer l'aquarium marin dans les règles de l'art

Votre projet commence à prendre forme ? Après avoir choisi votre biotope et acheté le matériel adéquat, vous voici enfin prêt à démarrer votre bac. Patience et rigueur seront de mise pour cette étape incontournable qui garantira l'équilibre de votre future population marine :

  1. Installation du matériel et remplissage avec une eau douce osmosée.
  2. Tout fonctionne ? Vous pouvez maintenant ajouter le sel marin jusqu'à atteindre la densité souhaitée.
  3. Attention ! N'introduisez les premiers organismes vivants (coraux) qu'après avoir vérifié la température et la densité de l'eau de votre bac (teneur en sel).
  4. Les bactéries, algues et micro organismes des pierres vivantes vont peu à peu se développer et jouer leur rôle de filtre naturel et dénitrateur. Pendant plusieurs semaines, n'éclairez que progressivement votre aquarium et laissez s’établir le cycle de l'azote.
  5. Un mois plus tard, le cycle est en place et l'eau de votre aquarium a trouvé son équilibre. Premières introductions : place aux invertébrés détritivores qui nettoieront tout votre aquarium de ses déchets et éventuelles algues. Les incontournables étoiles de mer et pagures (bernard-l'hermite) feront de parfaits premiers occupants.

Coraux et anémones : premier bain pour ces habitants insolites

Un mois avant d'ajouter vos poissons et à la fin de la phase de démarrage du bac, des coraux durs, mous ou des anémones pourront être introduits. Ces fascinants organismes vivants se développeront tranquillement et plus facilement s'ils sont les seuls habitants du bac. Le petit plus ? Vos poissons seront introduits dans un biotope déjà adapté et habité de divers organismes, comme à l'état naturel !

Crédits photos : Shutterstock, Arnaud Childéric

creer-un-aquarium-marin_3

Notre sélection de coraux

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0