Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Le compost, secret de fabrication

Le compost, secret de fabrication

Daniel Lys, du blog jardin www.daniellys.fr, nous explique comment réaliser son compost, et quels sont les avantages de cette technique de jardinage au naturel !

 Comme me le dit souvent mon copain Gégé, le compost, c’est un tas d’avantages ! La métaphore passée, voyons quel en est le mode de fabrication. Le compost est un « 3 en 1 », trois actions pour un résultat optimum. Explication. Pour que le processus de compostage puisse se réaliser grâce aux insectes, araignées, vers et autres microorganismes (bactéries et champignons), le jardinier doit respecter 3 règles :

    • Bien mélanger les matières vertes (les déchets humides : herbes vertes, restes de cuisine...) avec les déchets bruns (paille, feuilles et herbes sèches...) dans la proportion 60 à 70% de verts pour 30 à 40 % de bruns.
    • Bien aérer le compost, car les habitants travailleurs du « tas d’avantages » ont besoin d’air pour vivre.
    • Vérifier l’humidité car si trop sec, le processus de compostage s’arrête, si trop humide, c’est la fermentation qui prend le relais. Les odeurs en sont la preuve nauséabonde.

 

Oui mais. Les déchets arrivent parfois en grande quantité au même moment. Au printemps ce sont les déchets verts des tontes qui s’accumulent. En automne les feuilles mortes prennent le relais. Difficile dans ce cas de mélanger les deux dans les proportions indiquées.
D’où la fabrication d’un silo à feuille avec 4 piquets et un grillage. Ce réservoir à feuilles mortes vous fournira les matières brunes dont vous aurez besoin au printemps. Vous pouvez aussi prendre une poubelle (jolie) possédant un couvercle et la percer de mille trous.

En l’absence de réserve de feuilles mortes, vous trouverez la matière brune avec le carton d’emballage. Il vous suffira de le découper en petits morceaux et de le mélanger aux déchets verts. En quelques mois vous aurez dans votre composteur une matière brune, sentant bon le sous-bois et riche de matières nutritives pour toutes les plantes de votre jardin.

NB : ne se compostent pas les déchets suivants : Les couches jetables, les litières d’animaux, les poussières d’aspirateur, le charbon de bois, les cendres du barbecue, les métaux, le sable, la terre, le plastique.

Crédit : Texte : ©Daniel Lys et photo : ©Arnaud Childeric

Blog : www.daniellys.fr

Le compost, secret de fabrication
×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0