Veuillez patienter...

Le compost, ou l'art de faire de l'engrais avec ses déchets verts

En cuisine et au jardin, difficile de réussir le pari du zéro déchet. Quand vient le moment de faire les comptes, les épluchures, pain rassis, feuilles mortes et autres déchets verts prennent de la place. Pourtant, ils se recyclent et peuvent même se transformer en un engrais 100 % naturel et gratuit : le compost ! Respecter l'environnement en faisant des économies ? Nous ne verrons plus jamais nos déchets verts de la même manière…

Le compost, ou l'art de faire de l'engrais avec ses déchets verts
La minute scientifique : en quoi consiste le compostage ?

La minute scientifique : en quoi consiste le compostage ?

La matière organique est aussi puissante que mystérieuse. Quand elle se décompose, c'est toute une armée de micro-organismes qui entre en action.

La matière organique produite par les déchets verts est dégradée par l'action de micro-organismes présents dans le sol. Cette décomposition se fait en plusieurs étapes et le processus complet nécessite un apport régulier et varié de déchets supplémentaires. L'humidité joue également un rôle clé et doit être équilibrée (ni trop d'eau ni pas assez).

Enfin, il est essentiel d'aérer les déchets pour optimiser leur dégradation naturelle.

Il nous suffit donc d'imiter la nature pour donner une seconde vie à nos déchets verts.

Devenir un as du compost en 4 étapes

1ère étape

Dans les rayons de nos jardineries Botanic®, plusieurs silos à compost nous sont proposés. En plastique recyclé ou en bois non traité, ils respectent l'environnement et sont 100 % pratiques. Chaque contenance répond à des besoins différents en compost, mais aussi à l'espace dont nous disposons pour installer notre composteur.

 

Très simple d'utilisation, le silo en bois est fabriqué en douglas français non traité. Facile à monter et esthétique, il complète avec élégance la gamme de composteurs Botanic®.

 

Tous les composteurs disponibles sont équipés d'un couvercle, indispensable pour protéger le compost de la pluie. Le composteur devra être placé sur un endroit plat et désherbé naturellement.

2ème étape

Après avoir choisi notre composteur, il est temps de passer à la pratique. Pour commencer, déposons une première couche de compost (ou du vieux compost) au fond du composteur.

 

3ème étape

Ensuite, ajoutons régulièrement sous forme de couches nos nouveaux déchets verts et n'oublions pas de remuer le tas avec un aérateur à compost après chaque ajout.

 

4ème étape

Après quelques mois, notre compost présente un aspect brun, friable, avec une légère odeur de sous-bois. Notre engrais est prêt à être utilisé ! Les micro-organismes se sont régalés et ont absolument tout digéré.

composter_4

Déchets autorisés pour régaler les micro-organismes

 

Globalement, tous les déchets végétaux de cuisine peuvent être mis au compost. A l'exception des coquilles d'œufs, les restes de repas à base de produits issus d'animaux ne conviennent pas au composteur. Le marc de café et les feuilles de thé peuvent également être ajoutés.

 

Côté jardin, tous les déchets verts peuvent être compostés, sauf les plantes traitées chimiquement et les mauvaises herbes. Feuilles, écorces, pailles, fruits et légumes abîmés… Tout est bon pour notre composteur.

 

Attention à ne mettre au compost que de la matière organique végétale pure (pas de papier, carton ni cendres).

Crédits photos : ©Arnaud Childeric

Notre sélection de produits pour réaliser son compost

Vous aimeriez aussi

© 2017 botanic® - v.0.1.0.0