Veuillez patienter...

Comment conserver les cucurbitacées

Malgré leur allure solide et leur peau résistante, les cucurbitacées demandent de l'attention pour ne pas s'abîmer. Découvrez les astuces pour leur assurer une conservation optimale.

Au potager, en attendant que les cucurbitacées soient mûres, glissez sous chacune une planchette ou une ardoise afin qu'elles ne touchent pas le sol quand les pluies automnales font leur apparition. Sinon, gare à la pourriture. Et vient le jour de la cueillette... La courge arrivée à maturité n'est plus brillante, mais terne, ferme, lourde.

  1. Un jour de beau temps, vers 11h afin qu’il n’y ait plus trace d’humidité ambiante, coupez les fruits avec leur pédoncule. Si vous l’ôtez, il risque d’y avoir une blessure, ce qui ferait pourrir les fruits.
  2. Enlevez toute trace de terre. Posez les fruits sur une table, au soleil, pendant deux ou trois heures, afin qu’ils se ressuient complètement. Pendant toutes les manipulations, soyez très prudent : ne cognez pas les fruits. Un ‘bleu’ pourrait les faire pourrir rapidement.
  3. Préparez un endroit propre (table, étagère, tablette) dans une pièce aérée, saine, claire, peu chauffée mais hors gel. Entre 10 et 15°, c’est l’idéal.
  4. Ne conservez que celles qui sont absolument saines. Posez-les, sans qu’elles se touchent. Certaines se gardent 6 mois et plus, et sont meilleures après quelques mois de garde.
  5. Chaque mois, retournez-les, afin que ça ne soit pas toujours la même face qui touche le support. Profitez-en pour vérifier l’état sanitaire et ôter aussitôt celle qui s’abîme.
  6. Lorsque vous en entamez une, prélevez ce que vous allez utiliser, puis entourez le reste dans un film alimentaire. Conservez en bas du réfrigérateur, pendant un jour ou deux, pas plus.

Texte : Rose Landrieux et crédit photo : Istockphoto.com/rookman

Comment conserver les cucurbitacées

© 2016 botanic® - v.0.1.0.0