Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Accueillir un chaton chez soi

Accueillir un chaton chez soi

Un chaton est un être fragile, à peine sorti du ventre de sa mère et en période de sevrage. En plein éveil, il aura besoin de présence et d'un lieu de vie adapté à ses besoins de petit félin. Avant de lui faire une petite place à la maison, il est important de préparer son arrivée et de faire en sorte que le changement ne soit pas trop brutal pour lui.

Accueillir un chaton chez soi
Premiers jours : ne pas bousculer ses habitudes

Premiers jours : ne pas bousculer ses habitudes

Quelques jours plus tôt, la petite boule de poils foulant le sol de sa nouvelle maison était bien au chaud avec sa mère et ses frères et sœurs. Ce contexte rassurant ne ressemble pas du tout à celui de son nouveau nid douillet, et la transition est source de stress pour lui.

Il ne faut donc pas négliger la préparation de son arrivée, en installant son petit coin dans un endroit paisible et chaud. Litière, panier moelleux et gamelles d'eau et de croquettes doivent être idéalement disposés dans le même secteur.

Pour qu'il se sente rassuré, il ne faut pas hésiter à mettre un plaid doux ou en fausse fourrure dans son panier et à installer un réveil discret. En effet, le tic-tac ne sera pas sans lui rappeler les battements cardiaques de sa mère.

Côté litière et alimentation, inutile de chercher compliqué quand on peut faire simple : il est important d'opter pour les mêmes croquettes et litière que dans son ancienne maison, pour éviter de bouleverser ses habitudes.

Menu félin et hydratation optimale

Bien sûr, changer son alimentation reste possible, mais il faudra attendre au moins deux semaines après son arrivée. Il est essentiel de rester sur une nourriture spécialisée et adaptée à son âge. L'alimentation humaine ne répondra pas à ses besoins.

Contrairement aux idées reçues, le lait de vache est indigeste pour le chat. L'oignon, l'ail, les abricots, le chocolat et le persil sont également interdits, car toxiques.

En ce qui concerne l'eau, les chats sont assez exigeants. Ils l'aiment fraîche et régulièrement changée. Elle devra être située près des croquettes et de la litière pour plus de confort.

Parce que les chats prennent très vite de mauvaises habitudes en faisant leurs griffes sur les fauteuils, lits et canapés, il est important de leur fournir un griffoir dès leur plus jeune âge.

N'oubliez pas non plus la fameuse brosse avec laquelle vous pourrez éliminer les poils morts et éviter les nœuds.

Tout est sous contrôle : anticiper les risques

Tout est sous contrôle : anticiper les risques

Câbles électriques, sacs plastique, nourriture qui traîne, objets coupants, produits ménagers, médicaments, objets à mastiquer… Les chatons sont en plein éveil et n'hésitent pas à croquer tout ce qu'ils trouvent, y compris des choses particulièrement dangereuses. En tant que maître, c'est votre rôle de protéger le territoire de votre chat. Le risque est également grand avec les fenêtres et portes qui restent ouvertes et une vigilance de tous les instants s'impose.

Petite astuce : les filets de protection qui s'installent aux fenêtres et vous permettent d'aérer sans risquer une mauvaise chute de votre chaton. N'oubliez pas non plus de vérifier que votre animal n'est pas caché quelque part avant de fermer (placards, machine à laver, lave-vaisselle, voiture, etc.). Côté toxicité, sachez que certaines plantes sont de vrais dangers pour les chats : bégonia, philodendron, ficus, yucca, dieffenbachia, gui, muguet et houx.

Parce qu'ils auront forcément tendance à grignoter les plantes qu'ils croiseront, préférez leur acheter de l'herbe à chat, idéale en appartement. Ils en raffolent et la grignotent pour se purger naturellement.

Crédits photos : Istockphoto.com, Arnaud Childeric.

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0