Veuillez patienter...

Les kiwis, faites le plein de vitamines !

Autrefois rare dans les jardins, le kiwi est un petit fruit cultivé depuis une quarantaine d'années. Après quelques temps, l'actinidia, puisque tel est le nom de la liane produisant les fameux fruits, peut assurer de surprenantes récoltes.

Au fil des années, de nombreuses variétés sont arrivées sur le marché. Certaines, auto-fertiles comme 'Solissimo' n'auront besoin que d'un seul plant pour produire des kiwis. D'autres seront bien adaptées à des climats plus frais ou à des sols ne correspondant pas forcément à leurs conditions de culture habituelles... Ainsi vous trouverez des variétés pour tous les jardins. Quant au Kiwaï, il pourra être installé dans les petits espaces car il ne prend que très peu de place. Il vous régalera de ses petits fruits verts et lisses très sucrés et riches en vitamines.

Comment planter les kiwis ?

Les actinidias sont de vigoureuses lianes qui ont besoin d'un support pour grimper. Installez-les sur une tonnelle ou palissés contre un mur exposé plein Sud dans les régions les plus fraîches. Attendez que tout risque de gel soit écarté pour les planter au printemps.

  1. Prévoyez un support très résistant comme une tonnelle ou tendez de gros fils de fer entre des piquets solidement ancrés au sol.
  2. Choisissez l'emplacement le plus ensoleillé et le plus abrité possible.
  3. Faites tremper la motte dans une bassine d'eau à température ambiante pendant une heure pour bien l'hydrater.
  4. Creusez le trou de plantation à 20 cm du support. Il devra être de taille égale à deux fois celle de la motte en tous sens.
  5. Versez au fond du trou du compost bien décomposé et ajoutez un peu de corne broyée.
  6. Plantez le pied de kiwi au centre du trou en inclinant la motte vers le support.
  7. Comblez avec de la terre restante en enterrant la base des tiges.
  8. Espacez les pieds d'au moins trois mètres. S'il ne s'agit pas de variétés auto-fertiles prévoyez un pied mâle pour 6 pieds femelles.
  9. Palissez les tiges sur le support pour les guider au départ.
  10. Formez une cuvette en périphérie du pied pour retenir les eaux d'arrosage.
  11. Arrosez copieusement.

Entretenir et soigner les kiwis

Arroser
L'actinidia a besoin d'un sol constamment frais mais jamais détrempé.
Arrosez régulièrement vos pieds de manière à ce que la terre ne sèche jamais complètement entre deux arrosages. Il peut être nécessaire d'arroser 2 à 3 fois par semaine dans les régions les plus chaudes en été.
Préférez toujours arroser le soir pour que la plante profite de la fraîcheur nocturne et que le phénomène d'évaporation soit moindre.

Le conseil de Botanic® : paillez copieusement le pied de vos kiwis pour conserver plus longtemps sa fraîcheur à la terre et pour espacer les arrosages.

Fertilisez
Apportez quelques pelletées de compost à la plantation afin de rendre le sol plus fertile. Si la terre est à tendance calcaire, ce que le kiwi n'apprécie pas vraiment, ajoutez de la terre de bruyère et du fumier bien décomposé de bovins.
Dans le trou de plantation ajoutez de la poudre de corne broyée pour assurer un démarrage coup de fouet.
Dès l'automne, griffez un peu de compost au pied de l'actinidia pour soutenir sa fructification.
Le printemps suivant griffez de la poudre d'os ou du sang séché.

Tailler
L'actinidia se taille à deux époques distinctes :

- A la fin de l'hiver, sur les jeunes sujets, rabattez la plante à 2 mètres du sol et ne conservez que les deux branches charpentières sur lesquelles les cannes de fructification vont se former. Une fois celles-ci développées palissez-les au support en les arquant vers le bas. Sur les plantes déjà bien installées, taillez les rameaux qui ont porté des fruits des plantes femelles ou auto-fertiles à deux yeux après le pédoncule restant du dernier fruit.
Taillez les charpentières et supprimez tous les gourmands. Éliminez aussi tous les vieux rameaux et le bois mort.

- En juillet, lorsque les fruits ont atteint la taille d'une noix, taillez les tiges en ne conservant que 4 feuilles après le dernier groupe de fruits. Cette taille dite « en vert » permet d'obtenir des fruits plus gros et plus sucrés. Le deuxième pincement de l'été aura lieu après l'apparitionde nouvelles tiges. Il s'agira alors de ne laisser que deux feuilles sur ces nouvelles pousses.

Le conseil de Botanic® : les plantes mâles devront être simplement éclaircies pour garder un maximum de rameaux produisant des fleurs.

Texte : Rustica et Crédit photo : ©Arnaud Childeric

Les kiwis, faites le plein de vitamines !

Notre sélection de kiwis :

© 2016 botanic® - v.0.1.0.0