Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Les clématites, plantation & entretien

Les clématites, plantation & entretien

Magnifiques corolles, superbes couleurs... Certains les disent difficiles.
D’autres ne pourraient s’en passer. En leur donnant les soins adéquats, elles feront partie des plus jolies floraisons du jardin.

Les clématites, plantation & entretien

Les conseils de plantation

La clématite préfère le soleil, tout en aimant avoir le pied au frais (vivace, lavande, ou armoise plantées à son pied lui feront de l’ombre).

Faire tremper le pot dans un seau d’eau.

Dans un sol bien travaillé, creuser un trou de 2 à 3 fois le volume du pot, à 30 cm du futur support si c’est un treillage, à 60 cm si c’est un arbre ou arbuste.

La terre du trou sera mélangée à du terreau et du compost (ou engrais organique).

Dans les terres lourdes, drainer le fond du trou avec gravier ou pouzzolane.

Installer la clématite en l’inclinant vers son support et combler le trou avec le mélange terre-compost.
Tasser légèrement et arroser copieusement.

Les conseils sur la taille

Les clématites sont classées en 3 groupes, mais le plus important est de savoir que la taille est différente selon leur période de floraison.

 

Les clématites à floraisons estivales fleurissant sur les tiges de l’année, pourront être taillées court en fin d’hiver (40cm de la base) juste au-dessus d’un gros bourgeon.

Les clématites à floraisons printanières fleurissant sur les tiges de l’année précédente seront simplement nettoyées en fin d’hiver : les tiges sèchent coupées au-dessus d’un gros bourgeon. Elles ne seront taillées qu’après la floraison si elles deviennent envahissantes.
Certaines pourront refleurir en fin d’été.

L’entretien des clématites

L’entretien des clématites

La clématite est une gourmande : lui apporter régulièrement compost ou engrais organique (automne et fin d’hiver).
Elle n’aime pas l’excès d’humidité qui peut lui occasionner la maladie du flétrissement. Si l’arrosage est nécessaire (fortes chaleurs), n’arroser que peu à la fois et en s’éloignant de la base des tiges.

NOTA : Lorsque la clématite attrape la maladie du flétrissement, en un jour ou deux, son feuillage se fane et sèche. Cela est dû à un champignon qui apparait à la base des tiges bloquant la circulation de la sève. Votre clématite peut être sauvée : stopper tout arrosage (le champignon est favorisé par l’humidité), creuser légèrement à la base des tiges pour les tailler le plus bas possible. Quelques semaines après, votre clématite devrait refaire de nouvelles pousses.

Crédit texte : ©Anne-Marie - Jardin des grandes vignes
Crédits photos : ©Anne-Marie - Jardin des grandes vignes, Istockphoto.com

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0