Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Des aromates dans ma cuisine

Des aromates dans ma cuisine

Lyophilisées, séchées, congelées… Les herbes aromatiques finissent toujours par trouver une place dans nos placards. Pourtant, difficile d'égaler le goût d'un brin de basilic ou d'un bouquet de persil fraîchement cueillis. Soyons rassurés, pas besoin de passer par la case jardin ni d'être un expert pour cultiver des aromates dans sa cuisine.

Des aromates dans ma cuisine
Astuces pour des aromates de cuisine en pleine forme

Astuces pour des aromates de cuisine en pleine forme

Basilic, ciboulette, aneth, sauge, menthe, persil, coriandre, thym, romarin… Ces herbes aromatiques sont si délicieusement parfumées qu'elles en oublient d'être exigeantes, et c'est une bonne nouvelle pour nous !

Parce que l'idée de mettre les pieds dans la boue ne nous réjouit pas forcément, les plantes aromatiques en pot sont heureusement cultivables à l'intérieur.

Leur entretien passe par le respect de trois règles essentielles :

L'humidité :

la terre doit être toujours humide, sans excès. Il faut donc faire preuve d'une certaine vigilance et tâter tous les jours leur terre. Question arrosage, il faudra l'effectuer quotidiennement en été et l'espacer de deux à trois jours pendant les saisons plus fraîches.

La lumière :

certaines aromatiques apprécient l'ensoleillement direct alors que d'autres le redoutent. L'astuce consiste à placer les aromates dans un coin très lumineux de la cuisine, sans que les rayons ne les atteignent.

Le pot :

tout-en-un, tube végétal, plateau de pots, terre cuite, plastique aux couleurs pop… Le choix du pot dépend des goûts de chacun en matière de déco. Les aromatiques doivent cependant avoir assez d'espace pour s'épanouir.

Côté ouverture, il est préférable de choisir un pot percé ou une réserve d'eau pour éviter la pourriture des racines. De nombreux pots et jardinières sont spécialement conçus pour la culture d'aromatiques en intérieur. Peu encombrants et très élégants, ils s'intègrent parfaitement à l'espace cuisine.

Parfum d'été & herbes fraîches : quelles variétés résistantes choisir ?

Certaines aromatiques sont de véritables alliées en cuisine, puisqu'elles ne nous font jamais faux bond ! C'est le cas de la sauge, de la menthe, du laurier, du thym et du romarin dont le feuillage persistant permet de les cultiver en intérieur pendant plusieurs années.

Annuelles, les autres variétés ne nous font profiter de leurs feuilles que pendant un an.

Parce qu'elles ne sont pas soumises à la dureté de l'hiver et aux températures extérieures difficiles, les aromatiques ne craignent rien et profitent d'un intérieur doux et lumineux. Certaines sont cependant réputées moins exigeantes que d'autres : menthe, ciboulette, persil ou encore citronnelle et thym.

des-aromates-dans-ma-cuisine_5
Rempotage, taille… et dégustation !

Rempotage, taille… et dégustation !

Rempoter des plantes aromatiques est un jeu d'enfant. Le rempotage s'effectue annuellement, à partir d'un terreau spécial potager et aromatiques ou d'un terreau universel. Si la plante semble manquer d'espace et que ses racines ne sont plus blanches, il faudra envisager de lui fournir un pot plus spacieux.

La taille des aromatiques les aide à fournir un feuillage plus dense et à grandir plus vite. Attention à ne pas arracher les feuilles. Pour favoriser leur croissance, il est important de couper les tiges supérieures, là où se regroupent les nouvelles pousses et d'ajouter un engrais spécifique.

Pour accompagner et parfumer un plat de pâtes, décorer une salade ou apporter une touche d'audace à un dessert, les aromatiques bio Botanic® sont l'arme secrète des gourmets et cuisiniers en herbe.

 

Crédit photo : ©Arnaud Childeric et ©Istock

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0