Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Aquascaping : l'art en bac

Aquascaping : quand l'aquarium devient œuvre d'art

Si l'aquariophilie peut sembler une discipline technique pour les néophytes, l'aquascaping est une façon artistique d'envisager l'aquarium, centrée sur le paysage et l'art de reproduire les biotopes naturels. Racines, plantes, sable, bois flotté, roches… Les accessoires font toute la différence et le réalisme du paysage aquatique final est un vrai travail d'orfèvre !

Aquascaping : quand l'aquarium devient œuvre d'art
Une discipline 100 % zen

Une discipline 100 % zen

L'aquascaping est une discipline relativement récente, puisqu'elle est apparue sur le continent asiatique dans les années 1990. Au départ, la tendance zen consistait à reproduire dans les aquariums de véritables jardins japonais sous-marins.

Aujourd'hui, tous les paysages sont permis et la mode de l'aquarium hollandais (très planté) permet aux aquascapeurs de reproduire de sublimes jungles aquatiques.

L'approximatif n'est pas une option dans ces aquariums où tout est structuré. Les plans et la profondeur sont minutieusement étudiés pour que le résultat final paraisse le plus naturel et harmonieux possible.

Montagnes, tourbières, jardins zen ou encore falaises abruptes… Aucun projet d'aquascaping n'effraie Takashi Amano, ce Japonais passé maître dans l'art de l'architecture d'aquarium.

Puisque les aquascapeurs puisent leur inspiration dans la nature la plus intacte, il n'y a pas vraiment de modèle à respecter, du moment que l'ensemble combine reliefs, verdure et décors.

Les accessoires du paysagiste aquatique

La plupart des aquascapeurs utilisent la combinaison plantes/bois/roches, mais il n'y a pas de formule toute faite. Certains n'hésitent d'ailleurs pas à se passer de plantes et à créer des paysages désertiques ou rocheux à partir de sable, de bois et de roches. Bien sûr, poissons, mollusques et crustacés sont présents, tels des diamants au sein de leur écrin, ils sont magnifiés par le décor.

Si le volume de l’aquarium le permet, il faut privilégier les bancs de petits poissons, pour le rendu très naturel de leurs déplacements en groupe. Les crevettes et écrevisses aiment particulièrement évoluer dans les aquariums très plantés, avec les escargots , ils font d'excellents nettoyeurs puisqu'ils se nourrissent d'algues et des restes de nourriture

aquascaping-l-art-en-bac_3
S'équiper en faisant les bons choix

Pour se lancer dans l'aquascaping, toutes les dimensions d'aquarium conviennent et la clé réside dans la capacité à créer une profondeur et un relief dans le paysage. Les végétaux auront besoin d'une taille régulière et très précise. Le décor étant l'élément essentiel, il est important de travailler avec des outils adaptés, dont des ciseaux inoxydables de précision.

Pour pousser, les plantes ont besoin de CO2 et de lumière. Le choix de l’éclairage sera donc très important et il devra être suffisamment intense. Une croissance rapide et des plantes en bonne santé seront favorisées par l'ajout de CO2 via un diffuseur ou un fertilisant spécifique. Après cet entretien d’orfevre, il ne faudra pas négliger les tâches plus ingrates, mais indispensables à l'équilibre de l'aquarium : changement d'eau hebdomadaire et lavage des vitres.

Crédits photos : Arnaud Childéric, Shutterstock

Aquariophiles ET compétiteurs

L'aquascaping est une discipline avant d'être un métier. Ainsi, les plus grands talents sont de simples amateurs qui n'hésitent pas à s'affronter dans le cadre de concours internationaux.

Pour faire profiter de leurs paysages aquatiques aux autres, les aquascapeurs se démènent en photographiant leur aquarium et en mettant en scène leur décor réaliste.

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0