Veuillez patienter...

Un bassin au jardin

Partage d'expérience avec le blog "Le jardin d’Adiante" Le jardin d'Adiante qui nous explique les bienfaits d'installer un bassin dans son jardin.

Bassins et fontaines font partie de l'histoire des jardins. Indispensables sous l'antiquité par nécessité de fraîcheur et d'irrigation, primordiaux par leurs symboliques aux temps médiévaux, architecturaux au siècle classique, idéaux de nature sous l'empire...

 

Un bassin au jardin
Qu'en est-il aujourd'hui?

Qu'en est-il aujourd'hui?

Le jardinier sublime toujours la nature et sans renier cet héritage culturel, il est sûrement plus sensible à la nature, curieux de la découvrir, soucieux de la protéger et surtout amoureux de biodiversité. Ainsi bassin ou marre sont à portée de main, chacun pouvant trouver le sien. Si vous ne pouvez opter pour un bassin creusé, les liners faisant bien des miracles, choisissez un tonneau, une grande poterie ou une lessiveuse en zinc si comme moi vous aimez chiner.

Mais auparavant un peu de patience : après avoir choisi vos végétaux aquatiques dans la jungle des plantes émergées, immergées, flottantes, les avoir plantées dans un contenant rempli de substrat aquatique ou d'un mélange de terre lourde, sable de rivière et terreau...
Au fait le contenant doit-il être ajouré ou plein ?
J'ai une préférence pour ceux ajourés car les racines peuvent être directement au contact de l'eau pour s'alimenter et la filtrer.

Ah ! Nous y voilà ! L'eau... Je vous entends parler d'algues filamenteuses. Et oui, vertes, marron, orange, je les ai toutes eues. Cela signifie que votre bassine est vivante, le cycle de l'azote devant se faire mais je suis rêveur et non scientifique … Évitez l'eau du robinet, préférez l'eau de source exempte de chlore. La différence est flagrante. Les premiers mois il faut enlever les feuilles fanées, trop de nitrates nourriraient les algues, par la suite les plantes grandissant absorberont ces éléments.

Voici donc le secret pour avoir une eau limpide, dans laquelle se refléteront nuages et alentours... Tout simplement !
Vous pouvez trouver en jardinerie des accélérateurs de biotope, des bactéries vous nettoyant l'eau...

un-bassin-au-jardin_3
Le bonheur !

Le bonheur !

Le patient équilibre biologique du bassin se fait après plusieurs mois et il faut toujours compenser l’évaporation de l'eau. Autre astuce je verse l'eau en fine pluie pour éviter de créer un remous et brasser la terre.

Et les moustiques ! Vous pouvez enlever les oeufs formant de petits radeaux noirs flottant, acheter des plantes se nourrissant de larves (et oui!), un poisson... Peut être aurez-vous des notonectes qui les chasseront...

Je ne me lasse pas d'observer la beauté des fleurs de nénuphars, les insectes aquatiques la colonisant, le crapaud se baignant chaque soir d'été, tout cela en ville !

J'espère vous avoir donné envie de commencer un bassin, pouvoir contempler la nature et la protéger...

Crédits texte Le jardin d’Adiante et Crédit photo : ©Arnaud Childeric

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0