Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Textiles écologiques au jardin

Textiles écologiques au jardin

Faites votre devise de cette phrase: 'Toutes les matières utilisées doivent pouvoir retourner à la terre'

Ecolo ou pas écolo?

Ce n'est pas parce qu'une fibre est naturelle qu'elle est écologique. Le coton en est la preuve: bien qu’étant une fibre naturelle, sa culture a, la plupart du temps, un impact environnemental néfaste. C'est l’une des cultures des plus polluantes au monde. La culture intensive demande une irrigation démesurée, l'emploi à outrance de pesticides, d'insecticides, d'engrais chimiques, de régulateurs de croissance, de défoliant, pour une récolte plus rapide et plus industrielle, sans oublier les OGM.

Jusqu'à présent, certains fabricants n'hésitaient pas à apposer l'étiquette ' coton bio', sans qu'il y ait le moindre contrôle, et les abus étaient nombreux. En effet, la matière première utilisée peut être d’origine biologique, avoir été cultivée sans engrais et sans pesticides chimiques, mais le traitement de la fibre n'est pas toujours en adéquation: blanchiment au chlore, teintures chimiques diverses, ammoniaque, silicone…
peu, les nouveaux labels Ecocert, Ecobio, ou Écolabel européen, entre autres, apposés sur les textiles biologiques permettent aux consommateurs d’identifier les textiles « durables ». Les fibres mises en œuvre sont d’origine renouvelable, transformées par des procédés les plus respectueux possible de l’équilibre de la planète, pour préserver l'environnement. Ne sont acceptés que les colorants végétaux ou minéraux. Les consommateurs peuvent faire confiance à ces organismes de certification, sérieux, qui œuvrent pour la préservation de l'environnement. Ils contrôlent non seulement les fibres, mais toute la filière, donc le produit fini. Un vêtement labélisé "bio" est fabriqué à partir d’une matière première produite sans pesticides, ni engrais chimiques, ni OGM, cultivée avec une consommation d’eau et d’énergie limitée.

Les textiles et la santé

Allergies, irritations et autres désagréments sont de plus en plus courants dans la vie de tous les jours. Dans cette recrudescence, l'on met en cause le plus souvent, les aliments, les produits de beauté et de toilette, les animaux, mais on oublie les tissus, bourrés de produits chimiques, colorants de toutes sortes, ajoutés à la fabrication. Lors de ce constat, il devient vite évident d'utiliser des tissus bios. Lisez les étiquettes: une nappe, une serviette de bain, le tapis de bain, les tabliers, un parasol garantis 100 % coton "bio", c’est possible ! Dans certains cas, 5 pour cent de fibres synthétiques sont autorisées, si nécessaire, par exemple pour les parasols.

Commerce équitable

En donnant la priorité à l'économie locale, en encourageant l'artisanat et le savoir-faire, en respectant une démarche d'équité, en prenant en compte des programmes sociaux, en réfléchissant à des moyens de transport les plus courts possibles et à des emballages minimalistes ou recyclables, on agît pour la planète, et pour le bien être de tous. Si la mention "équitable" figure à côté de 'bio', c'est que le produit est fabriqué à partir d’une matière première cultivée par de petits producteurs, souvent regroupés en coopératives, et confectionné par des groupements d’artisans. Tous les intervenants, rémunérés de façon équitable, sont engagés dans un partenariat durable avec la marque. Et l'on peut être ainsi assuré que le travail des enfants est contrôlé.

Crédit photo :  fotolia.com/gemena

Textiles écologiques au jardin
×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0