Veuillez patienter...

Les laits végétaux

Les boissons végétales concernent les personnes allergiques aux produits laitiers traditionnels, mais aussi toutes celles qui souhaitent une alimentation saine et variée. Elles ne contiennent ni lactose, ni caséine, ni cholestérol.

Ce sont de véritables sources d’énergie, car elles sont riches en sels minéraux, en vitamines et en oligo-éléments. Elles ont parfois mauvaise réputation : on les dit ‘sans goût, fades, voire pas très bons’ mais ceux qui parlent ainsi pêchent par ignorance. Le choix est si vaste que tous les gourmands peuvent trouver une boisson végétale à leur convenance. Comment ne pas craquer devant un lait de noisette, d’amande, de noix, de châtaignes ou de noix de coco ? Ou encore de sésame, de riz, de tournesol, de soja, de souchet, d’orge, de millet, de chanvre, de quinoa, d’épeautre ? Et même de cacahuète ? Il existe aussi des laits multi-céréales, bien équilibrés.

Les laits végétaux
Si agréables à cuisiner

Si agréables à cuisiner

Ces boissons végétales révolutionnent la façon de cuisiner, car elles remplacent le lait dans un grand nombre de recettes, aussi bien salées que sucrées, donnant des saveurs différentes à des plats classiques. Essayez les crêpes au lait de noisette, le clafouti avec du lait d’amande, ajoutez le lait de châtaigne dans une purée de pommes de terre, déglacez un rôti de porc avec du lait de coco, préparez un milk-shake au lait de sésame...Tentant, non ?

Les laits au goût très neutre, comme le lait de soja, existent nature, mais aussi parfumés au chocolat, à la vanille ou aux fruits. Certains sont déjà sucrés. Préférez-les neutres : rien ne vous empêche de les aromatiser vous-même, avec du caramel, une goutte de café, quelques fruits en coulis. Ou des sirops.

Emballage : lisez la composition !

Lorsque vous achetez votre boisson végétale, ne manquez jamais de vérifier la composition. Il y a, parfois, des additifs. Peut-être certains que vous ne tolérez pas, comme la cacahuète, le blé, donc le gluten.

Les boissons végétales les plus courantes, comme le lait de soja, sont vendues sous les formes les plus diverses, dont les briques, mini ou en contenance d’un litre. D’autres ne sont proposées qu’en poudre instantanée, à diluer dans l’eau, froide ou chaude. Très pratique pour emporter en voyage. Elles ne contiennent ni sel ajouté, ni colorant, ni conservateur, ni gluten…Certaines sont enrichies en calcium provenant d’une algue.

Consommez varié !

Consommez varié !

Si vous consommez régulièrement des boissons végétales, variez le plus possible. Pour le goût et le plaisir, mais aussi parce qu’elles ne contiennent pas toutes les mêmes quantités de protéines, de glucides, de lipides, de vitamines et de calcium. En changeant régulièrement de produit, vous équilibrez les apports nécessaires à une bonne santé.

Voici quelques exemples : Le lait de soja a une composition identique à celle du lait de vache. Nutritionnellement, il est primordial. Le lait de riz, sans cholestérol et sans lactose, est conseillé aux personnes qui ne tolèrent ni le lait de vache ni le soja, mais il contient peu de protéines. Le lait d’amande, riche en calcium, phosphore, fer, potassium et vitamine E, est idéal pour le petit déjeuner, ainsi que le lait de châtaigne, riche en calcium et en sucres lents.

Clafoutis aux quetsches et au lait d’amande

Préparation : 15mn
Cuisson : 40mn

 

Pour 6 personnes

 

  • 800 g de quetsches
  • 40 cl de lait d’amande
  • 4 oeufs
  • 180 g de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100 g de farine
  • 1 pincée de sel

 

  • Dans un saladier, mettez la farine tamisée, ajoutez le sucre, le sel, le sucre vanillé, puis les œufs.
  • Mélangez énergiquement, afin qu’il n’y ait pas de grumeaux. Versez le lait d’amande petit à petit sans cesser de remuer. La pâte doit être lisse et onctueuse.
  • Beurrez un plat allant au four. Préchauffez le four à 210°.
  • Lavez les prunes, coupez-les en deux, ôtez les noyaux. Répartissez-les dans le plat, versez la pâte sur les fruits, et enfournez le plat dans le four chaud.
  • Laissez cuire pendant 40 mn environ, tout en surveillant la cuisson régulièrement. Evitez d’ouvrir le four tant que le clafoutis n’a pas commencé à dorer.
  • Retirez-le du four, laissez refroidir.

 

Le clafoutis se mange tiède ou froid, à votre convenance.

Conseil Botanic

 

N’hésitez pas à faire ce clafoutis avec les fruits que vous avez sous la main. Même en mélange. L’amande se marie particulièrement bien avec toutes les prunes, les pêches, les cerises, les pommes, et surtout les poires et les abricots.

 

Crédit photo : Istockphoto.com/Diane Labombarbe

Notre sélection de produits

Vous aimeriez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0