Veuillez patienter...
  • Botanic
  • La monodiète de raisins 

La monodiète de raisins

Elle a été préconisée par Joanna Brandt. Elle est née en 1876 en Afrique du Sud dans une famille de pasteurs et devient infirmière. Mariée à un pasteur, elle élèvera sept enfants. A 45 ans, elle est atteinte d’un cancer de l’estomac et le pronostic médical ne lui laisse que six semaines à vivre. N’ayant plus rien à perdre, et proche de la nature, elle décide de jeûner et entame des cures de raisins, et ce pendant plusieurs mois. Guérie, elle parcourra le monde afin de faire connaître son expérience et sa fameuse cure de raisins. Elle ne décèdera qu’en 1963. Que penser du raisin…

Originaire d’Asie, la vigne sauvage a été domestiquée il y a plus de 6000 ans grâce à la découverte de son processus de fermentation qui déboucher sur la fabrication du vin. C’est une liane que l’on contraint et qui va fructifier. On part de raisin blanc ou noir type muscat pour les cures. Celles-ci se font bien entendues en automne !!! Les romains, les égyptiens ou les Grecs étaient très friands de raisins frais ou séchés et de vin. Dionysos chez les grecs ou Bacchus chez les romains est le dieu de la vigne, du vin, des excès, de la démesure, du théâtre et de la tragédie !

La monodiète de raisins

Là encore, il nous faudra choisir les raisins de culture biologique, non traités aussi bien en fruits secs, en jus ou en grappe de fruits frais. En effet le grain de raisin est recouvert d’une fine couche d’un élément absolument remarquable qui est le resvératrol !

Il est utile grâce à une très forte activité anti oxydante (plus dans le raisin rouge que blanc) et présence de vitamines et oligo-éléments pour :

  • La prévention cardiovasculaire
  • Les accidents vasculaire cérébraux
  • Augmentation des facultés cognitives
  • Diminution du mauvais cholestérol
  • Prévention de certains cancers du tube digestif

Maintenant, contrairement à la monodiète de pommes, le raisin présente des inconvénients. Déjà il est plus difficile à supporter lors de cures pour des tempéraments rétractés qui vont se déminéraliser, se refroidir et aller vers des problèmes diarrhéiques ou digestifs par exemple. Ce qui est possible pour un tempérament dilaté à fort potentiel digestif ne l’est pas pour d’autres. Cette consommation excessive de jus ou de raisins frais va déséquilibrer l’ensemble rate/pancréas et amener les personnes vers des états pré-diabétiques.De plus, le raisin de part sa teneur en sucre donne soif contrairement à la pomme qui est rafraichissante. D’où une accentuation encore vers cet état pré-diabétique et rétention d’eau possible. L’acidité des raisins va aussi agir sur le foie et peut entrainer des fragilités tendineuses.if

Il est donc préférable de faire :

Il est donc préférable de faire :

  • Une monodiète courte, un jour maximum pour des personnes frileuses, déminéralisées, (tempérament rétractés) !
  • Deux à trois jours maximum pour une personne dilatée tonique avec un fort potentiel digestif.
  • Cure à déconseillé en tous cas pour des personnes obèses, diabétiques ou fortement déminéralisées.

Crédit photo : ©Istock

LAVELATTE Philippe Naturopathe – Micronutritionniste - Phytothérapeute 60 rue Louis Mouillard -

66000 PERPIGNAN - Tél : 06 88 01 54 49 Formateur chez Botanic et en écoles de naturopathie

www.naturopathie-et-iridologie.com

la-monodiete-de-raisins_6

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0