Veuillez patienter...

Le lapin : un NAC qui a tout pour plaire

Petit, doux, attachant et affectueux, le lapin fait de l'ombre aux animaux de compagnie plus classiques. Peu encombrant et discret, il s'adapte facilement à l'environnement qui l'entoure, du moment que ses exigences sont respectées. Attention, sous son dynamisme apparent, le lapin est un animal timide qui n'apprécie guère trop de chamboulements.

Le lapin : un NAC qui a tout pour plaire
Manipulation délicate et maître averti

Manipulation délicate et maître averti

Contrairement aux idées reçues, le lapin n'appartient pas à la famille des rongeurs. Si ses dents sont bien sûr capables de ronger, il possède deux paires d'incisives au niveau de sa mâchoire supérieure, contre une seule pour les rongeurs. Ce lagomorphe, assez proche de son cousin le lièvre, est aujourd'hui passé des clapiers dans lesquels il était élevé pour sa viande aux cages domestiques et aux intérieurs confortables. Le lapin n'est pas aussi entreprenant et enthousiaste que le chien. S'il apprécie la présence humaine, il est aussi très peureux et peut se montrer assez difficile à approcher pour recevoir des caresses. Pour l'apprivoiser, il faut donc faire preuve d'une grande patience et d'une bonne dose de douceur. Les câlins sont assez angoissants pour lui et il n'apprécie que moyennement le fait d'être porté dans les bras.


Niveau tendresse et affection, il est important de savoir qu'un lapin ne remplace pas un chien ou un chat. Pour apprécier sa compagnie, il faut savoir accepter sa distance et profiter de temps en temps de moments de tendresse qu'il vient lui-même réclamer. Pour toutes ces raisons, les lapins de compagnie sont déconseillés aux enfants en bas âge. Indispensables pour lui permettre de se dépenser en dehors de sa cage, les sorties doivent être quotidiennes et effectuées sous surveillance. En effet, le lapin n'en perd pas pour autant son envie de tout mâchouiller et il lui arrive de s'attaquer aux fils électriques, aux textiles, aux cartons et même aux plinthes.

Faire son choix

Poils longs, poils ras, mini gabarits, races géantes, fauve, hermine, havane… Quand vient le moment d'accueillir un petit protégé à grandes oreilles, le choix ne manque pas.

Bien sûr, chaque race et gabarit possède ses propres contraintes. Les irrésistibles angoras et rex devront par exemple être brossés tous les jours.

Accueillir un mâle et une femelle non stérilisés est forcément la porte ouverte à de nombreuses gestations, en comptant en moyenne 3 à 5 portées par an de 3 à 7 petits chacune.

Idéalement, il faut les stériliser et ainsi leur éviter des comportements agressifs et insistants souvent repérés chez des individus de même sexe. Les mâles stérilisés cessent d'uriner sans arrêt pour marquer leur territoire et les femelles sont ainsi protégées contre certaines maladies hormonales.

Astuces de maintenance et alimentation

En moyenne, vous allez partager 7 ans de votre vie avec votre lapin. C'est une excellente raison pour lui assurer un cadre de vie propice à son épanouissement.

La cage devra faire minimum 500 cm2 et son emplacement sera essentiel à son bien-être.

Dans un endroit calme, isolé de l'ensoleillement direct, d'une chaleur trop intense et des courants d'air, la cage à lapin idéale contient une petite litière spécifique dans laquelle il fera ses besoins, un distributeur d'eau et un ou plusieurs abris.

75 % de son alimentation doit être composée de foin et le reste peut être complété par des granules spécifiquement conçues pour répondre à ses besoins, des légumes verts et herbes aromatiques fraîches, ainsi que quelques fruits frais.

Crédits photos : Arnaud Childéric, Istockphoto.

Notre sélection de friandises

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0