Veuillez patienter...

Semer oui, mais comment?

Semis en ligne, en place, sous châssis… Cela peut sembler déconcertant quand on débute au jardin. Voici donc un condensé des différentes techniques à utiliser pour les deux principaux types de semis.

Vous avez fait le choix des semis potagers, et vous avez bien fait ! La méthode des semis reste la plus économique. Et elle a surtout le mérite d’offrir un plus grand éventail de variétés que les plants à repiquer, plus limités. Botanic® vous aide à bien semer au jardin avec ce petit récapitulatif des différents types de semis.

Semer oui, mais comment?
Les semis en place

Les semis en place

Ce semis se fait en pleine terre, à l'emplacement définitif des plantes. On évite le repiquage mais il faut souvent pratiquer un éclaircissage, qui consiste à « sacrifier » certains plants afin de laisser un espace suffisant pour une bonne croissance des autres. Attention, ce semis est à réaliser une fois tout risque de gelées écarté sur un sol désherbé.

Les techniques principales pour ce type de semis

Semis en ligne

Ce mode de semis concerne majoritairement les légumes et les fleurs qui ne supportent pas le repiquage, tels que les radis, les carottes ou les navets. Il facilite beaucoup le binage, l'éclaircissage et le désherbage des rangs.

A l’aide d’un outil type serfouette ou avec le manche d’un râteau, vous allez tracer des sillons parallèles de 1 à 3cm de profondeur (la profondeur doit représenter 3 fois le diamètre de la graine). Pour être précis n’hésitez pas à matérialiser les sillons avec du fil avant de les tracer. Humidifiez légèrement le sillon et placez ensuite les graines une à une en faisant en sorte que l’espacement entre chacune soit homogène. Petite astuce : équipez-vous d’un semoir ! Cet outil à roue vous facilitera beaucoup la tâche. Pour finir, il suffira de ramener la terre sur les graines à l’aide du dos d’un râteau et d’arroser légèrement.

Semis en poquet

Le principe est de semer les graines par paquet afin d’obtenir plusieurs plants et de pouvoir garder uniquement le plus vigoureux. Ce mode de semis est idéal pour les variétés qui doivent se développer beaucoup telles que les haricots ou les melons.

Comme pour le semis en ligne, matérialiser des lignes à l’aide de fil. Avec une serfouette ou une binette creuser des trous le long du fil à intervalles régulier. Leur profondeur variera en fonction de votre type de graine. Pour déterminer l’intervalle idéal, informez-vous sur le diamètre de votre plante à taille adulte cela définira la distance que vous devrez laisser entre chaque trou.
Déposez entre 3 et 5 graines dans chaque trou, recouvrez de terre et arrosez légèrement.

Semis à la volée (mélange de fleurs/engrais verts)

Surement la technique de semis la plus simple qui soit : il s’agit de jeter les graines en pluie sur toute la surface. Ce mode de semis convient parfaitement pour la plantation d’engrais vert, la création d’une prairie fleurie ou pour le gazon. Assurez-vous de faire un semis régulier et pas trop dense. Ensuite, griffer le sol à l’aide d’un râteau, tassez doucement avec le dos d’une pelle par exemple et arrosez légèrement.
Les semis sous abri

Les semis sous abri

Ce semis se pratique pour obtenir de jeunes plants qu'il faudra ensuite repiquer à leur place définitive. Ils ont l’avantage de protéger vos plants en croissance des aléas climatiques et des prédateurs du jardin.

Les techniques principales pour ce type de semis

Semis sous châssis ou tunnels

Cette méthode est très efficace puisque elle consiste à semer en extérieur (avec l’une des méthodes décrites ci-dessus) tout en protégeant vos jeunes plants et ainsi de semer de façon précoce sans attendre la fin des gelées. Vous pouvez protéger vos semis à l’aide d’un châssis ou d’un tunnel. Le châssis est une sorte de caisson sans fond (le plus souvent en bois), posé à même le sol avec un couvercle en verre ou en plastique. Ces plaques se soulèvent de façon à permettre un arrosage et une aération facile. Le tunnel est une structure formée d’arceaux et d’une toile de plastique qui peut se soulever pour permettre aération et arrosage. Le tunnel est un peu moins efficace que le châssis car il isole moins les plants de l’extérieur. Attention pour cette méthode : il faut être très vigilant afin d’éviter que vos plants ne souffrent trop de la chaleur ou que l’humidité ne permette le développement de pourriture.

Semis d’intérieur

La germination des plants ayant lieu lorsque sont réunies des conditions précises de chaleur, d’humidité et de lumière, il peut être plus facile de réussir ces semis en intérieur. Cette technique est d’ailleurs idéale pour toutes les variétés de fruits et de légumes les plus fragiles.

Commencer tout d’abord par choisir vos récipients : pots de yaourt, gobelets en plastique ou boite à oeufs (optez pour des godets en tourbe qui se désagrègeront dans le sol et vous permettront de repiquer directement vos plants en pleine terre avec leurs godets). Percez le fond de vos récipients de façon à faciliter l’écoulement de l’eau. Déposez au fond une couche de gravillon ou de billes d’argile pour protéger les futures racines de l’humidité stagnante. Remplissez de terre légère ou de terreau spécial semis au 2/3. Faites un semis régulier et clair (c’est-à-dire ne mettez pas trop de graines par godet) puis recouvrez les graines d'une fine couche de terreau. Tassez légèrement et arrosez en pluie fine. Recouvrez votre contenant d'une plaque transparente. Si vous avez opté pour une boite à oeufs, vous pouvez utiliser le couvercle de plastique transparent sinon du film étirable peux faire l’affaire. Vos semis auront besoin de beaucoup de chaleur (entre 18°C et 23°C) ainsi que de lumière. Pour savoir quels sont les conditions idéales pour les variétés choisies, référez-vous aux instructions du sachet de graines. Pensez à aérer vos semis pour éviter les champignons et bactéries qui pourraient tuer vos plants. Dès que les plants sont sorties, choisissez les plus vigoureux et repiquez les en pot ou en pleine terre.

Texte : Equipe Web botanic® et Crédit photo : ©Arnaud Childeric

Les essentiels du semis intérieur

Les essentiels du semis extérieur

© 2017 botanic® - v.0.1.0.0