Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Se lancer dans l'apiculture et goûter aux plaisirs de la ruche

Se lancer dans l'apiculture et goûter aux plaisirs de la ruche

Les abeilles de nos jardins tourbillonnent avec délice entre nos arbres fruitiers et nos fleurs et nous font profiter du résultat de leur travail. Les bienfaits de la ruche ne sont plus à prouver, aussi bien au niveau de l'équilibre de la biodiversité que de celui de nos papilles et systèmes immunitaires.

Pourquoi avoir une ruche ?

Protection de la biodiversité

En installant une ou plusieurs ruches, nous nous engageons pour la sauvegarde des abeilles et la protection de la biodiversité alentour. Nos plantations sont les premières à profiter de ces butineuses bienveillantes et l'équilibre naturel de nos espaces extérieurs peut être rétabli.

se-lancer-dans-l-apiculture_2
Bienfaits sur nos plantes et arbres fruitiers

Bienfaits sur nos plantes et arbres fruitiers

Symbole de la fragilité de la biodiversité, l'abeille doit être une invitée de marque dans le jardin. En l'attirant grâce aux plantes mellifères ou aromatiques et en proscrivant les pesticides, on peut récolter plus de fruits.

35 % de nos ressources alimentaires dépendent des insectes pollinisateurs, et à 80 % des abeilles ! Celles-ci butinent et transportent les grains de pollen de fleur en fleur. Elles assurent donc la reproduction des plantes et arbres fruitiers et nous permettent de profiter de beaux fruits et légumes à volonté.

« Apithérapie »

En plus d'un goût sucré très subtil et de saveurs variées qui s'accordent avec beaucoup de mets, les produits de la ruche entrent dans la fameuse « apithérapie » :

  • Les produits de la ruche contiennent des prébiotiques, des glucides assimilables qui équilibrent la flore intestinale.
  • Le miel a un fort pouvoir antibactérien et soulage les inflammations grâce à un pH bas et une grande viscosité.
  • Le miel contient des flavonoïdes, de puissants antioxydants.
se-lancer-dans-l-apiculture_4

Comment se lancer en amateur ?

Se lancer en amateur est aujourd'hui accessible à tous, mais quelques précautions sont à prendre et Botanic® présente les principales étapes à suivre.

1. Déclarer ses ruches

1. Déclarer ses ruches

L'installation de ruches chez les particuliers nécessite une déclaration annuelle auprès de la Direction générale de l'alimentation du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt. Il est également important de connaître la réglementation en vigueur en se renseignant auprès des syndicats apiculteurs départementaux, ou à défaut auprès de la préfecture.

Attention, tout « api-amateur » doit assurer ses ruches en responsabilité civile. Il est possible de souscrire cette assurance directement via l'adhésion à un syndicat apicole ou par l'intermédiaire de son assurance habitation.

2. Se rapprocher d'experts et spécialistes

Il est recommandé de se rapprocher de nos experts en magasin ou de contacter des apiculteurs professionnels et associations qui orientent les amateurs, les forment et leur donnent de précieux conseils. Il existe également des syndicats d'apiculture et des GDSA départementaux (groupement de défense sanitaire apicole). Ce sont d'ailleurs les seuls à pouvoir délivrer des traitements contre divers parasites.

se-lancer-dans-l-apiculture_7
3. ...et s'équiper

3. ...et s'équiper

Côté équipement, ne prenons pas ce « détail » à la légère. Question sécurité et apiculture, les adorateurs des abeilles connaissent le chemin. Dans 19 magasins et sur la boutique en ligne Botanic®, nous trouverons ce qu'il faut pour nous équiper de la tête aux pieds. Même si les abeilles ne piquent pas toujours, il est indispensable de bien se protéger : bottes, gants, combinaison…

En attendant la récolte, bonne dégustation dans les magasins Botanic® participants aux journées « Api days » !

Crédits photos : Arnaud Childéric, iStockphotos

Notre sélection de produits apiculture

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0