Veuillez patienter...
  • Botanic
  • « Tuto » du jardinier : planter un arbuste en pleine terre

« Tuto » du jardinier : planter un arbuste en pleine terre

A leur sortie de la pépinière, les arbustes attendent patiemment leur nouveau jardin. Pour que l'entrée dans cet environnement (et surtout dans leur nouvelle terre) se passe parfaitement bien, prenons le temps de découvrir les différentes étapes de plantation. Un arbuste bien dans ses racines est un arbuste qui n'a pas besoin de « forcer » pour s'adapter à son nouveau chez-lui. Pour une plantation parfaite, c'est par ici !

Préparation en amont : arbre et trou

La bonne nouvelle ? Les étapes de base de la plantation s'adaptent à la plupart des arbustes, quelles que soient leurs spécificités.

 

Première étape ? Le bain ! Les arbustes peuvent légèrement se déshydrater entre la sortie de la pépinière et leur plantation. Il est donc indispensable de les baigner dans une bassine d'eau fraîche pendant deux heures environ.

 

N'hésitons pas à profiter de cette étape pour observer l'arbuste et déceler d'éventuelles racines abîmées à couper. En plus du bain, un trempage dans du pralin peut être utile pour réparer les racines et les nourrir en profondeur.

 

Pendant que l'arbuste trempe, il est temps de préparer le sol qui va le recevoir. Le choix de l'emplacement est essentiel. Selon ses besoins, un arbuste peut préférer une zone ensoleillée, à mi-ombre, isolée du vent, etc.

Argileux, calcaire, sableux, humifère… La qualité du sol est également un élément à prendre en compte, car elle détermine souvent le type d'arbuste à planter. Plus il est drainant, mieux c'est !

 

Avant de creuser notre trou, allons faire un tour dans les rayons de nos jardineries Botanic® pour trouver :

 

  • Une bêche
  • Un arrosoir
  • Du fumier composté
  • Un engrais simple type corne bruyère ou corne torréfiée
  • Un sécateur
  • Du stimulateur de croissance racinaire
Pas à pas pour une plantation optimale

Pas à pas pour une plantation optimale

L'heure de la plantation a sonné. Commençons par utiliser le sécateur pour griffer les racines et faciliter leur prise dans la terre.

Aidons-nous ensuite d'une bêche pour creuser un trou de deux à trois fois la taille de la motte. Certains ont des racines qui s'étalent plus que d'autres. Creuser un trou trop grand est donc moins problématique que l'inverse !

La terre sortie du trou doit être émiettée pour éviter que cailloux, bouts de bois et autres intrus s'invitent dans la plantation. Pour que les racines se développent bien, il peut être utile de « casser » les parois du trou avec la bêche, surtout si elles sont lisses. Mêlons ensuite la terre de jardin au fumier composté ou à la corne.

Déposons l'arbuste au centre du trou et plantons un tuteur pour les variétés à tige. L'arbuste doit être placé de manière à ce que la limite entre les racines et le tronc soit au niveau du sol. Enfin, recouvrons les racines de notre mélange terre et fertilisant.

En surface, tassons l'ensemble et arrosons de façon abondante en ajoutant du stimulateur de croissance racinaire ! Il faudra d'ailleurs arroser plus intensément les premières semaines pour aider l'arbuste à s'hydrater le temps de la prise des racines. L’apport d’un paillage peut aider à maintenir l’humidité et limite le développement d’herbes indésirables.

Une question de saison ?

L'automne et le printemps sont les bonnes saisons pour la plantation d'arbustes. L'automne est avantageux, car les arrosages n'ont pas besoin d'être aussi intensifs qu'au printemps, mais il s'agit surtout d'éviter de planter en période de gelées et de temps sec.

Pour la suite, il ne reste plus qu'à prendre racine !

planter-un-arbuste-en-pleine-terre_4

Notre sélection de produits

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0