Veuillez patienter...

Adopter un furet : un concentré d'énergie, d’espièglerie et de tendresse

De la famille des mustélidés, le furet est assez proche de ses cousins les belettes, hermines, putois. Sa domestication ne date pas d'hier, puisque les chasseurs l'utilisaient déjà il y a 2 000 ans pour sa capacité à s'introduire dans les terriers et à faire sortir les lapins. Redoutable chasseur et carnivore assumé, le furet n'en est pas moins un animal particulièrement attachant et très facile à apprivoiser.

Adopter un furet : un concentré d'énergie, d’espièglerie et de tendresse
Curieux, joueur et impertinent !

Curieux, joueur et impertinent !

Attention à ne pas craquer devant la bouille attachante du furet et à céder à tous ses caprices. Ce mustélidé au caractère bien trempé est aussi un chasseur dans l'âme et un carnivore qui n'hésite pas à mordiller pour jouer. Très tôt, il faut l'éduquer et calmer ses moments de jeu un peu trop intenses. Très intelligent et vif, il comprendra très bien où sont les limites.

Les furets n'ont aucun problème à cohabiter avec d'autres animaux s'ils sont habitués en douceur, sauf avec des rongeurs, reptiles et oiseaux qui pourraient réveiller leur instinct de prédateur. Dans sa cage et à l'extérieur, le furet s'amuse en permanence à ramper et à passer par des cachettes improbables grâce à son long corps et ses pattes courtes.

le-furet_3

L'heure de la sieste… féline !

Si l'on a tendance à dire que les chats sont les plus gros dormeurs du règne animal, c'est parce que l'on connaît mal leur concurrent n° 1 : le furet ! En effet, ce dernier dort en moyenne de 16 à 18 heures par jour, ce qui correspond globalement au temps de sieste du chat.

 

Il apprécie une cage très spacieuse composée de plusieurs étages et couloirs par lesquels il peut se faufiler. Isolée de l'ensoleillement direct, des courants d'air et des sources de chaleur, sa cage devra être placée dans un endroit calme. Attention aux fortes chaleurs et aux odeurs chimiques (cigarette, fumée, parfum) que le furet supporte très mal.

Côté menu, les protéines animales et les lipides devront constituer l'essentiel de ses repas. Son transit court de carnivore lui permet de grignoter toute la journée, jusqu'à dix fois par jour idéalement. Il est donc important de lui laisser un distributeur de croquettes à disposition.

N'oubliez pas que le furet est un carnivore exigeant. Il se lasse facilement des croquettes et boude celles qui n'ont pas de goût. Idéalement, variez son alimentation et choisissez des produits de qualité.

Le furet français est chez Botanic®

Les premiers furets domestiques vendus en France en tant qu'animaux de compagnie étaient souvent originaires de Nouvelle-Zélande ou des Etats-Unis. Il y avait alors une forte consanguinité dans ces élevages et un réel manque d'information sur les méthodes d'ablation des glandes anales et de stérilisation.

Effectuées sans anesthésie, elles étaient bien sûr contraires au bien-être animal. La brûlure chimique sans anesthésie laissait des traces et les furets d'élevage importés sur le sol français subissaient de nombreuses séquelles.

Botanic® s'est engagé très vite pour distribuer des furets provenant d'une filière 100 % française et contrôlée, en s'associant à un centre d’élevage reconnu et professionnel. 

 

Le bien être de l’animal est le premier critère du cahier des charges !

Précurseur, sa filière « furet » est la garantie d'une stérilisation sous anesthésie effectuée par un vétérinaire

Les glandes anales des furets libèrent une odeur assez forte et musquée utilisée naturellement pour faire fuir les prédateurs. Pratiquée autrefois, l'ablation de ces glandes est aujourd'hui interdite en France. En plus, elle est 100 % inefficace.

Crédits Photos : @Istock

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0