Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Cerdys, le secret du bon gout

Cerdys, le secret du bon gout

« La culture durable, c’est un équilibre subtil entre la nature et les hommes qui la travaillent. »

Le tableau est saisissant. Sous le soleil encore chaud de septembre, des visages protégés par chapeaux et casquettes émergent des lignes douces dessinées par les plantations de framboisiers. Nous sommes à La Lande aux Nonnains, à une quinzaine de kilomètres d’Angers, et avec un peu d’imagination on se croirait dans une plantation de thé du Kerala.

C’est ici, au coeur de la douceur angevine, que sont produits tous les plants de petits fruits botanic®. Une production conduite avec passion en partie en AB par deux associés, Jean-Paul Grélard et Pierre-Michel Dupont, sur l’exploitation d’origine.

Que produisez-vous ici ?

Cerdys Nonnains est spécialisé dans la culture de plants de petits fruits, framboises, cassis, groseilles et mûres mais aussi figues, raisins, kiwis, kiwais. Nous sommes producteurs de plants que nous cultivons, préparons et vendons aux professionnels. À l’origine, l’exploitation familiale produisait uniquement des fraisiers. C’est en 1990, lorsque nous avons repris l’exploitation, que nous avons développé d’autres variétés. Sur 85 hectares de terrain, nous avons 34 000 m2 de culture hors-sol et 28 000 m2 de serres.

Vous fournissez des plants AB à botanic®. Comment s’est faite cette conversion ?

Depuis l’origine, nous nous efforçons de maintenir une conduite de production raisonnée. C’est dans notre culture d’entreprise. Limiter l’utilisation de pesticides, de traitements fongicides, pratiquer l’arrosage goutte à goutte afin de limiter les développements des maladies, être attentifs aux réactions des plantes, font partie de nos règles de conduite de culture. Petit à petit nous avons appris à sélectionner des variétés plus résistantes, moins sensibles aux attaques de parasites.

Il y a 5 ans, grâce aux échanges avec botanic®, nous étions donc prêts au passage en culture AB : cela représente 10% de notre production à ce jour. Nous partageons les mêmes valeurs que botanic® en termes de respect de la nature, et nous avons pour objectif d’accroître la part de culture en AB pour la « marque distributeur botanic® », même si toutes les espèces ne le permettent pas.

Mais nous sommes aussi une entreprise. Il ne suffit pas de produire bio, il faut que toute l’organisation, soit en adéquation avec les principes du développement durable. Equilibrer le social, l’économique et l’environnemental se construit dans la durée.

Qu’avez-vous appris avec cette transition ?

Les premières années ont été difficiles. Nous n’étions pas satisfaits des produits et il a fallu du temps pour obtenir des plants aussi beaux que ceux produits en conventionnel. Aujourd’hui, même s’il reste beaucoup à faire, les résultats sont encourageants. Nous avons appris à nos équipes à anticiper les problèmes de culture en les formant à l’observation au quotidien. Cela permet notamment de détecter les foyers de maladies ou parasites. C’est un long travail qui va de pair avec celui de la sélection des jeunes plants et l’adaptation des cycles. Raccourcir un cycle de production permet d’être exposé moins longtemps aux aléas.

Nous avons également adapté la configuration du terrain. Le bio est séparé du conventionnel des zones de rempotage aux expéditions.

Le terrain de production AB est bordé de haies vives favorables à la biodiversité, de bandes fleuries pour attirer les insectes auxiliaires. Autant d’idées et de solutions simples et naturelles que botanic® propose à ses clients. Valeurs et pratiques sont les mêmes qu’on soit jardinier professionnel ou amateur.

Le Carré gourmand, un jardin expérimental grandeur nature

Dans un coin à part de l’exploitation, Véronique Saluden, horticultrice de formation, s’attarde sur les kiwais. Elle est responsable du jardin et observe les petits fruits dorés avec attention. « Il faut être patient avec cet arbre qui va mettre 3 à 4 ans avant de donner des fruits. » Dans ce jardin de 8000 m2 créé en 2008, « nous observons le comportement des plantes, goûtons les fruits, comparons les variétés. Nous testons des espèces moins communes comme les baies de goji ou les canneberges» Au cours de la visite, on passe de la dégustation de belles myrtilles roses « Pink Lemonade » à celle d’un excellent raisin qui met du soleil dans la bouche « une variété résistante et délicieuse, le raisin Perdin ». Autant de découvertes gustatives qui se retrouveront peut être chez botanic®. Car le Carré Gourmand est aussi un lieu de sélection pour les acheteurs qui passent tous les ans découvrir les nouvelles variétés pour, si elles répondent aux exigences botanic® en matière de résistance et de goût, les introduire dans la gamme. Un show-room végétal qui est aussi un jardin de cocagne qui préfigure le printemps botanic® !

Texte : Axiuba et Crédit photo : ©Arnaud Childeric

Cerdys, le secret du bon gout
×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0