Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Les tulipes botanic® testées et approuvées !

Les tulipes botanic® testées et approuvées !

Capucyne du blog « La nature et la plume » a testé pour vous les bulbes botanic® et vous livre ses impressions : l’automne est la saison des bulbes ; celle où, les yeux fermés, on se prend à imaginer un jardin coloré de tulipes, narcisses, jonquilles…


En automne 2013, j’ai reçu de chez botanic® une petite caissette de bulbes à tester : j’avais choisi des tulipes doubles, hâtives.
Les bulbes étaient beaux et dodus, laissant bien augurer de la future floraison printanière.

Hâtives, elles l’ont été, mes tulipes, les premières du jardin, fleuries en mars ! Pas très hautes sur tiges , peu sensibles aux bourrasques, le feuillage vert et dru, robuste, les premières à s’ouvrir furent les fleurs couleur framboise, suivies de près par les jaunes pâles finement nervurées de vert, ou celles d’un jaune plus intense, lumineux.
Le coeur généreux, pulpeuses et emperlées de la rosée matinale, elles formaient un massif « sorbet » framboise, vanille, citron... Quelques petites touches plus tardives sont venues ponctuer ce massif à la fraîcheur acidulée : blanches nervurées de vert ou tendrement rehaussées de rose, délicatement saumonées...

Une belle floraison qui, je l’espère, va se reproduire le printemps prochain !

Plantation

La tulipe se plante d’octobre à décembre (plus on la plante tôt, meilleur sera son enracinement) dans une terre riche (j’ai mélangé ma terre, assez lourde à du terreau de plantation), bien préparée et pas trop humide, à une exposition ensoleillée.
Les bulbes doivent être enterrés à une profondeur de 2 à 3 fois leur hauteur, avec un plantoir à bulbes, et à une distance d’une dizaine de centimètres les uns des autres.
On peut les planter par paquets espacés les uns des autres, pour un effet plus naturel.
Arroser légèrement pour tasser naturellement la terre.

Entretien

Ce sont des fleurs peu exigeantes : il suffit de couper les fleurs fanées (sans les laisser grainer) pour ne pas fatiguer les plantes, mais en conservant le feuillage jusqu’à ce qu’il soit sec ; le bulbe a besoin du feuillage pour reconstituer ses réserves pour l’année suivante.
Au bout de deux à trois ans, les tulipes à grandes fleurs disparaissent peu à peu si on les laisse en terre : il est préférable de déterrer les bulbes une fois le feuillage desséché, d’ôter la terre et les bulbilles qui y adhèrent et de les conserver dans une cagette, à la cave ou au garage.

Maladies

En cas d’attaque d’acariens (rare, la tulipe est une plante solide) on peut pulvériser avec une macération d’orties bien diluée à 10 % pour ne pas brûler la plante. Son seul ennemi potentiel est le nématode qui détruit le bulbe. En cas d’attaque, brûler le bulbe.

Associations

J’avais planté mes tulipes près d’une bordure de myosotis et lamier rose, mais on peut aussi y associer des violettes ou d’autres bulbes, comme des muscaris... ou d’autres espèces de tulipes : simples hâtives, tulipes perroquet, tulipes de Darwin, plus tardives, tulipes Rembrandt ou tulipes à fleur de lis. Les tulipes botaniques, plus petites, s’installent durablement dans les jardins contrairement aux tulipes horticoles.

Textes & photos : @Capucyne “La nature et la plume”
Blog : http://capucyne.over-blog.com/

 

Les tulipes botanic® testées et approuvées !

Notre sélection d’assortiments de bulbes

Notre sélection de tulipes

Notre sélection de narcisses

Notre sélection de jacinthes

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0