Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Un poulailler dans mon jardin

Un poulailler dans mon jardin

Retour aux sources avec l’arrivée des poulaillers et des clapiers. Cette tendance met à l’honneur une nouvelle façon de consommer et de se rapprocher de la nature. Quelques conseils pour créer sa basse-cour.

 

Un poulailler dans mon jardin
Des pondeuses au jardin

Des pondeuses au jardin

Un poulailler dans votre jardin vous réjouira sans aucun doute par la production d’oeufs frais qu’il vous apportera. Autre avantage des poules : elles sont omnivores. On peut donc les nourrir avec les déchets ménagers tels que les épluchures des fruits et légumes, les restes des assiettes (pattes, riz, viandes, poissons...) contribuant ainsi au recyclage naturel de votre consommation. De plus, en passant leur temps à fouiller et nettoyer le sol, elles rendent également service au jardinier. Elles participent activement à la lutte biologique contre les insectes prédateurs de culture.
Avant de se lancer dans l’aventure, il est impératif de vérifier auprès de votre mairie que vous êtes autorisés à élever poules et lapins dans votre jardin. Et évitez les coqs, les voisins n’apprécient guère, en général.

Où installer votre poulailler ?

Choisissez un endroit au calme dans votre jardin pour installer vos poules. Pensez à installer du sable ou de la cendre dans une partie poulailler car les poules aiment bien se rouler dans la poussière.
La superficie et la taille du poulailler doit être adaptée au nombre de poules que vous souhaitez avoir. Dans l’idéal, il faut compter 1m2 par poule. En revanche, si vous voulez conserver l’herbe de votre jardin, la taille du poulailler devra être plus importante (environ 20m2 par poule).
Dortoir la nuit, abri contre les intempéries le jour, le poulailler doit être surélevé par rapport au sol, mais aussi fermé.
Il sera ainsi isolé de l'humidité et protégera les poules des visiteurs nocturnes mal attentionnés. Prévoyez d'y installer abreuvoirs, mangeoires, perchoirs – les poules aiment dormir en hauteur – et nids pondoirs. Un nid pour plusieurs poules suffit, toutes ne pondent pas en même temps.

un-poulailler-dans-mon-jardin_3
L’entretien du poulailler

L’entretien du poulailler

Pour des poules en bonne santé et des oeufs en quantité, il suffit de veiller au grain : nettoyer le poulailler régulièrement, au moins deux fois par mois, et leur fournir eau et nourriture en abondance. Graines, céréales, fruits, légumes, épluchures et restes de table, herbes et insectes divers dénichés dans le jardin : elles ne picorent pas que du pain dur ! Elles ont par ailleurs besoin de calcium, indispensable à la formation des coquilles d'oeufs. Des compléments sous forme de coquilles d'huîtres broyées, d'os de seiche, d'escargots ou de moules feront l'affaire.

Crédit photo : ©Arnaud Childeric

Notre sélection de produits Alimentation et accessoires

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0