Un poulailler dans mon jardin

Retour aux sources avec l’arrivée des poulaillers et des clapiers. Cette tendance met à l’honneur une nouvelle façon de consommer et de se rapprocher de la nature. Quelques conseils pour créer sa basse-cour.

Pourquoi installer un poulailler dans son jardin ?

Pourquoi installer un poulailler dans son jardin ?

Un poulailler dans votre jardin vous permettra d’accueillir des poules qui vous gratifieront sans aucun doute par la production d'œufs frais. Un autre avantage des poules : elles sont omnivores. On peut compléter leur alimentation avec les restes de table tels que les épluchures des fruits et légumes, les restes des assiettes (pâtes, riz, viandes, poissons...) contribuant ainsi au recyclage naturel de votre consommation. De plus, en passant leur temps à fouiller et nettoyer le sol, elles rendent également service au jardinier. Elles participent activement à la lutte biologique contre les insectes prédateurs de culture, tout en vous offrant un engrais naturel avec leurs fientes.

Attention, il est important avant toute installation de vérifier la réglementation locale en fonction des arrêtés municipaux, l’installation peut être soumise à des règles plus ou moins strictes (limitation de l’espace, demande de construction préalable, …).

Où installer votre poulailler ?

Choisissez un endroit calme dans votre jardin pour installer vos poules. Pensez à installer un bac à poussière composé de sable, de terre légère, de cendre, de bois et de terre de diatomée . Les poules prendront plaisir à se déparasiter et à se nettoyer le plumage en prenant leur bain.

La superficie et la taille du poulailler doit être adaptée au nombre de poules que vous souhaitez avoir. Au minimum, comptez 1m2 pour deux poules.

Dortoir la nuit, abri contre les intempéries le jour, le poulailler doit être surélevé par rapport au sol, mais aussi fermé. Il sera ainsi isolé de l'humidité et protégera les poules des visiteurs nocturnes mal intentionnés. Prévoyez d'y installer abreuvoirs, mangeoires, perchoirs – les poules aiment dormir en hauteur – et nids pondoirs. Un nid pour plusieurs poules suffit, toutes ne pondent pas en même temps. Pour que vos poules disposent d’un espace étendu, aménagez un enclos en le clôturant par un grillage de deux mètres de haut. Idéalement, prévoyez entre 10 et 20 m2 par poule.

un-poulailler-dans-mon-jardin_30
L’entretien du poulailler

Pour des poules en bonne santé et des œufs en quantité, il suffit de veiller au grain :

  • Nettoyer régulièrement le poulailler et désinfecter une fois par semaine mangeoires, abreuvoirs, perchoirs, …
  • Renouvelez la litière du poulailler une fois par semaine, en veillant à bien retirer les excréments chaque jour et ajouter en préventif de la terre de diatomée.
  • Une à deux fois par an, effectuer un grand nettoyage de votre poulailler du mur au plafond.
un-poulailler-dans-mon-jardin_50

Pour garder vos poules en bonne santé, veillez à leur fournir eau et nourriture en abondance. Graines, céréales, fruits, légumes, épluchures et restes de table, herbes et insectes divers dénichés dans le jardin.

Elles ont par ailleurs besoin de calcium, indispensable à la formation des coquilles d'œufs. Pour cela, vous trouverez des compléments sous forme de coquilles d'huîtres broyées et d'os de seiche. Prévoir également à vermifuger vos protégés deux fois par an.

Zoom sur les habitants du poulailler

Vous avez décidé d’installer un poulailler dans votre jardin, et après les travaux, voilà l’heure de choisir vos poules. Pour garantir leur bien-être, assurez-vous de choisir au minimum deux poules, car les gallinacées restent des animaux sociables, supportant difficilement la solitude.

Qu’il s’agisse de poules naines ou non, vous pouvez préférer les poules pondeuses, qui vous assurent entre 150 et 250 œufs chaque année. Vous pourrez privilégier les poules d’ornement, en les choisissant plus par rapport à leur esthétique et à leur caractère agréable plutôt que par rapport à leur productivité (Certaines poules d’ornement sont reconnues aussi comme de bonnes pondeuses).

Devez-vous placer un coq dans votre poulailler ? La question se pose naturellement. Si les poules pondent sans la présence d’un coq, ce dernier sera nécessaire si vous voulez connaître le plaisir de voir grandir les futurs poussins. Bien qu’il soit protecteur de vos poules en les réunissant autour de lui en cas de danger, le coq peut aussi épuiser vos gallinacées si les poules ne sont pas assez nombreuses. Si vous en avez la possibilité et la garantie que ça ne gênera pas vos voisins les plus proches, il est préférable d’avoir au moins 6 poules (ou 10 poules naines) pour un coq.

un-poulailler-dans-mon-jardin_60

Encore plus de conseils !

Trait
Autour du poulaillerAutour du poulailler

Vous aimerez aussi

×

Mon magasin click & collect

Vous êtes sur le point de quitter votre magasin

Tous les produits affichés ne seront pas proposés en Click&Collect

Votre panier actuel sera perdu !

J'opte pour le click & collect

et je retire ma commande en 2H dans mon magasin botanic®

    Recherche en cours...

    La localisation du navigateur est désactivée. Veuillez l'activer afin de pouvoir utiliser la fonction "Me localiser".

    Je continue mes achats en ligne

    et je reçois mes produits chez moi.

    Trouver un magasin

    Vous êtes sur le point de choisir le magasin

    Tous les produits affichés seront ceux proposés par ce magasin

    Votre panier actuel sera perdu !