Veuillez patienter...

Petits animaux et grandes surprises au jardin

Quand vous avez le dos tourné, votre jardin est un formidable terrain de jeu pour de nombreux animaux. Mais rien ne vous empêche de profiter tous les jours de ce spectacle en y introduisant poules, lapins et même cochons d'Inde. Cette mini basse-cour fera le bonheur de vos enfants, de vos cultures et de votre cuisine !

Petits animaux et grandes surprises au jardin

Pondeuses professionnelles et botanistes hors pair

En plus de fournir de bons œufs frais qui viennent d'une production très locale, les poules jouent un véritable rôle d'équilibre sur l'écosystème environnant.

Opter pour des poules sans introduire de coq est une alternative relativement courante, puisque de véritables guerres de voisinage peuvent éclater à cause du chant de ces messieurs très matinaux.

Les poules d'ornement ou pondeuses passent leur temps à picorer et à pondre. Une poulette en bonne santé qui possède suffisamment d'espace peut dès l’age de 5/6 mois pondre jusqu'à 120 œufs par an, soit de quoi largement remplir les stocks des pâtissiers et amateurs d'œufs brouillés du matin.

 

En plus de leurs œufs savoureux, les poules sont de redoutables alliées écolos de nos cuisines. Grâce à un régime varié et omnivore, elles raffolent de la plupart de nos déchets alimentaires et se montrent particulièrement enthousiastes à l'idée de nous éviter de les jeter à la poubelle.

A leur manière, elles remplacent également les pesticides et engrais chimiques, puisqu'elles grattent le sol, le retournent et l'aèrent pour y trouver quelques graines et insectes croustillants en guise d'apéritif. Autour de vos cultures, elles partiront à la chasse aux nuisibles et ne leur laisseront aucun répit, ce qui ravira vos plantations.

Lapins et cochons d'Inde : des rongeurs dans le jardin ?
Lapins et cochons d'Inde : des rongeurs dans le jardin ?

Moins courants que les poules, les rongeurs sont pourtant des travailleurs acharnés dès qu'ils ont la possibilité d'évoluer dans un jardin. Les lapins et cochons d'Inde sont par exemple peu encombrants et tondent la pelouse avec délectation si vous déplacez leur parc de part et d'autre de votre terrain.

Attention, les rongeurs ne peuvent se contenter de quelques touffes d'herbe et il est important de compléter leur alimentation par du foin et des aliments spécifiques.

Colocation pacifique du clapier au poulailler

Pas de crainte majeure à avoir, les poules ne picoteront pas la tête de leurs colocataires. Ces animaux rustiques et résistants apprécieront de cohabiter ensemble toute l'année et au gré des saisons. Inutile de les mettre au chaud l'hiver (sauf températures extrêmes) s'ils disposent d'abris isolés du vent et à l'ombre.

Bien sûr, un cochon d'Inde habitué à vivre dans une maison chauffée souffrira s'il est sorti en plein hiver. Il faut l'habituer progressivement dès le printemps venu pour que son organisme s'adapte.

Une eau fraîche et régulièrement changée devra être à leur disposition et une alimentation riche leur sera donnée en hiver pour les aider à rester en forme.

Si vous préférez laisser vos animaux en liberté dans votre jardin, choisissez une clôture profondément enterrée et épaisse. Cela leur évitera de s'échapper et constituera une barrière contre les prédateurs gourmands.

La nuit, les renards, belettes, fouines, putois et chiens de passage seront irrésistiblement attirés par ces proies vulnérables et seul un enclos sécurisé et entièrement fermé les isolera de tous ces dangers.

Vous vous sentez prêt à créer votre ferme miniature ? N'oubliez pas de contacter la mairie de votre commune pour vérifier qu'un tel élevage est autorisé sur votre terrain.

Crédits photos : ©Istock

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0