Veuillez patienter...

Mon premier potager

Elodie, du blog jardin "Une Brindille au jardin", nous livre ses conseils pour créer son premier potager.

Cultiver ses propres légumes, c'est redécouvrir le goût de la tomate ou des fraises, contrôler la qualité de ce que vous mettez dans l'assiette : du bio, du bon, du sans pesticide ! Si l'envie vous prend, surtout laissez-vous faire. De plus, il est tout à fait possible de faire un joli potager : bordures, fleurs, décoration de jardin... tout cela a sa place au potager.

Mon premier potager
1. Trouver l'endroit idéal

La plupart des légumes exige une bonne dose de soleil mais n'aime pas le vent. Une bonne exposition au Sud, protégé du vent par les haies qui ne leur font pas de l'ombre.

2. Le mesurer et le délimiter
Avec un mètre et des branches, ou de la ficelle... Pour commencer l'expérience, si vous n'avez que peu de temps à consacrer au jardin, ne voyez pas trop grand. Votre potager pourra être agrandi l'année prochaine si le virus vous a atteint.
3. Préparer le sol : désherber et bêcher

Nous y voilà. Soyons clair, si on cultive ses propres salades, ce n'est pas pour avaler une rasade de désherbant ou de pesticides, souvent mal dosée par le jardinier amateur. Binette, bêche et grelinette seront vos meilleures amies !

Le mieux étant de préparer le terrain à l'avance, par exemple 15 jours, afin d'avoir le temps de désherber et de procéder au faux semis (on prépare la terre comme si on allait semer et on laisse les "mauvaises herbes" germer). Un coup de binette et on peut se lancer pour de bon.

4. Choix des légumes
Il vous revient, en fonction de vos goûts. Ne faites pas comme moi : je plante chaque année des blettes alors que personne ne les aime, et que je n'ai jamais envie de les cuisiner. Commencez par choisir des plants à repiquer si vous n'avez pas l'expérience du semis. De toute façon, pour beaucoup, il fallait les débuter plus tôt à l'intérieur. Si vous ne savez pas du tout comment vous lancer : choisissez des graines de radis, des plants de salades et des plants de tomates. Les oignons aussi très simple à cultiver.
5. Des aromatiques
Certains sont annuels, d'autres vivaces et resteront en place plusieurs années, il faut prendre en compte cet aspect au moment de la plantation. Si l'idée du potager vous rebute dans son ensemble, un carré d'aromatiques a toujours quelque chose de séduisant. Thym, romarin, basilic, oseille, ciboulette, sauge... Et pourquoi pas en pot ? Des solutions existent pour votre balcon ou terrasse.
6. Des amis et des ennemis
Comme nous, les légumes ont des affinités avec certains, et avec d'autres... il y a incompatibilité de caractère ! Dans la nature, on ne voit jamais une seule variété pousser seule ! Au potager, des associations à connaître seront très bénéfiques pour vos petits légumes ! Les plus connues : les poireaux et les fraises, les tomates et des oeillets d'inde, et les carottes et radis à semer ensemble.
7. Compost et butineurs
Le premier pour enrichir la terre, les seconds pour avoir des fruits ! Si ce n'est déjà fait, démarrer un tas de compost le plus tôt possible car il faudra plusieurs mois avant de pouvoir l'utiliser. Quant aux auxiliaires (abeilles, coccinelles, ...), on peut les attirer en semant ou plantant le maximum de fleurs autour des légumes.

On oublie même que certaines fleurs se mangent comme la bourrache ou les capucines... des abris à insectes ça peut aider aussi : en projet cette année au jardin de la Brindille !

Textes : ©Elodie « Une Brindille au jardin» et Crédit photos : ©Istock, 

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.0.1.0.0