Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Le dracaena : prendre soin d'un « dragonnier » à la maison

Le dracaena : prendre soin d'un «dragonnier» à la maison

Populaire, élégant et facile à vivre, le dracaena a la cote et ce n'est pas pour lui déplaire. Ce grand arbuste au feuillage persistant et dense n'aime pas trop être comparé à une plante verte. Sa touche exotique et ses feuilles atypiques lui permettent de se distinguer et d'imposer son côté décoratif. On lui prête même des vertus dépolluantes ! Pour choisir le nôtre, direction nos jardineries Botanic® !

Carte d'identité du dracaena

Carte d'identité du dracaena

Ne nous fions pas à son appellation grandiloquente, le « dragonnier » est un arbuste plutôt pacifique. Originaire d'Afrique tropicale et d'Asie, cette plante de la famille des agavacées apprécie un climat chaud et se sent donc très à l'aise dans nos intérieurs. Sa structure et sa haute tige sont assez proches de celles d'un palmier et apportent ainsi une touche résolument exotique. Son allure haute, mais étroite, est un vrai plus dans nos intérieurs puisqu'elle s'impose sans toutefois nécessiter un grand espace.

Il existe environ 40 espèces de dracaena et leur hauteur varie de 1 à 5 m à maturité. Sa croissance lente est un vrai plus pour anticiper ses rempotages, mais cela ne le rend pas moins résistant pour autant. Une fois bien installé, il deviendra un compagnon végétal pour de très longues années. Attention, la sève du dracaena est réputée pour sa légère toxicité. Il est donc prudent de l'éloigner des enfants et des animaux.

A chaque variété ses secrets

Le dracaena marginata est sans doute le plus célèbre de tous. Originaire de Madagascar et d'Afrique tropicale, il se distingue tout de suite grâce à son feuillage vert érigé et bordé de rouge ou de rose. Ses feuilles fines et touffues sont particulièrement appréciées pour leur résistance et leur côté décoratif. De son côté, le dracaena Song of India offre un feuillage plus sauvage, au liseré jaune très contrastant et graphique. Ses touffes sont nettement plus basses que celles du marginata et il reste peu exigeant.

Le warneckii est quant à lui apprécié pour ses amas épais de feuilles élancées. Son feuillage couleur chlorophylle est strié de blanc ou crème. Enfin, le dracaena Lemon Lime porte bien son nom. Son panaché spectaculaire de vert et vert anis ne manque définitivement pas de peps. Pour la petite anecdote, le dracaena n'est pas « juste » beau, il est aussi très utile. Il absorbe certaines molécules nocives de l'air et les emprisonne ! Au même titre que d'autres plantes d'intérieur, il réduit la pollution de nos habitations.

le-dracaena_3
Dracaena épanoui : les bons gestes au quotidien

Dracaena épanoui : les bons gestes au quotidien

Même si chaque variété a ses exigences, les dracaena aiment généralement la lumière et les températures douces (entre 20 et 22 °C). Certains, comme le fragans, n'aiment pas l'ensoleillement direct, mais rares sont les dracaena à supporter les pièces sombres. Une plantation en pot avec un terreau de qualité lui convient, à condition de faciliter le drainage. Des billes d'argile ou des petits cailloux empêchent de trop mouiller les racines.

Le rempotage peut se faire au printemps tous les 2 ou 3 ans, selon la vitesse de croissance de la plante. Côté arrosage, deux fois par semaine suffisent au printemps et en été. Ils doivent être largement diminués en hiver. La priorité consiste à hydrater la plante en laissant le terreau sécher entre deux arrosages. Robuste, peu gourmand et très esthétique, le dracaena a décidément tout pour plaire. Ses vertus dépolluantes sont un argument supplémentaire pour l'accueillir à bras ouverts dans nos intérieurs.

Notre sélection de dracaena

Vous aimerez aussi

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0