Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Kombucha : la star des boissons « vivantes » et healthy

Kombucha : la star des boissons « vivantes » et healthy

Souvent appelées « boissons magiques », les boissons fermentées ont le vent en poupe. Leur secret ? Une bonne dose de probiotiques et prébiotiques obtenue grâce au processus de fermentation d’une souche de bactéries et levures en tout genre. Kéfir russe, kombucha asiatique, jun tibétain ou encore kvas slave… Les boissons vivantes nous font voyager. Gourmandes, légèrement pétillantes et désaltérantes… De très bons arguments pour les faire apparaître au menu !

Histoire d’une boisson pas comme les autres
Histoire d’une boisson pas comme les autres

Ne vous fiez pas à sa surprenante liste d’ingrédients, le
« thé aux champignons » est une boisson savoureuse et parfumée. Très apprécié en Orient dans les années 80, le kombucha a une histoire bien plus lointaine. S’il est impossible de dater précisément ses origines, il aurait été inventé aux alentours de -200 avant J.C., au temps de la première dynastie impériale chinoise (Qin). Certains pensent que la recette originale a été découverte en Mongolie. On lui prêtait notamment la capacité à soulager les maux de ventre.

Plus tard, la boisson fut popularisée au Japon, puis en Europe à partir du XIXème siècle.

Un thé fermenté sain et désaltérant

Le kombucha réussit l’exploit d’être à la fois sucré, acide et gazeux. Il s’agit d’une boisson dite fermentée, comme peuvent l’être le kéfir ou le jun tibétain. Parce qu’il est peu sucré et très désaltérant, ce thé fermenté fait de plus en plus d’émules.

Considéré comme une boisson santé, il allie gourmandise et bienfaits. Son côté naturel et pétillant répond aux codes de la tendance healthy et s’impose volontiers comme une alternative aux boissons et sodas industriels. Son goût particulier et sa texture (proche de celle du cidre) ne plaît cependant pas à tout le monde. Il existe d’ailleurs en version biologique et parfumée pour permettre aux débutants de s’initier en douceur.

Attention, ce fameux « thé rouge aux ferments » a cependant la particularité d’être toxique si consommé en trop grande quantité.

Comment est-il préparé ?
Comment est-il préparé ?

Ingrédient indispensable de ce thé fermenté ? Un ferment plat de la forme d’une petite crêpe : le kombucha. Il se compose d’un ensemble de micro-organismes vivants, à l’instar de levures et bactéries. Cette souche contient plus d’une vingtaine de micro-organismes.

Associé à du simple thé noir et du sucre, il crée une fermentation. Les levures ont pour rôle de transformer le sucre en alcool, alors que les bactéries transforment l’alcool en acide.

Il faut ensuite attendre une dizaine de jours avant de pouvoir consommer la boisson. Bien sur, sa préparation nécessite un matériel spécifique et un respect scrupuleux des dosages.

Bienfaits du kombucha, champignon de longue vie

Gourmande et pétillante, la boisson finale contient une belle dose de levures, enzymes et lactobacilles. Vivants, ces micro-organismes ont la réputation de favoriser la digestion. Le kombucha est donc appréciable après un repas copieux et consommé par les personnes ayant une digestion compliquée.

Globalement, c’est la non pasteurisation de la boisson qui permet de maintenir en vie les différents micro-organismes et la transforme en breuvage unique.

Envie de vous initier aux plaisirs de cette boisson vivante ? Vous pouvez la préparer vous-même ou faire un petit tour dans les rayons de votre marché bio botanic® !

×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0