Veuillez patienter...
  • Botanic
  • Biosaleve, le jardin des délices

Biosaleve, le jardin des délices

« Cultiver bio, c’est rajeunir, remonter le temps. Et retrouver le sens de l’observation, se poser les bonnes questions et imaginer des solutions naturelles. »

Elles se nomment Rose de Berne, Super Sweet ou Noire de Crimée. Savoureuses et mûres à point, on trouve ces tomates sur les rayons frais des marchés bio botanic® où elles côtoient les belles aubergines d’origine italienne Rosa Bianca. Ces variétés anciennes ont voyagé dans le temps pour nous offrir le meilleur de la nature et il suffit d’y avoir goûté une seule fois pour en devenir accro. Coup de foudre pour ces irrésistibles légumes bios cultivés à la frontière francosuisse par Biosalève.

Où sont cultivés les légumes de Biosalève ?

Les 4 hectares de serres sont situés entre Troinex en Suisse et Bossey en France. C’est une situation originale qui date de l’époque où les deux communes n’en faisait qu’une. Les contraintes des tracés de frontière ont fait que la nôtre est passée en plein milieu de notre exploitation. On y pratiquait le maraichage traditionnel depuis plusieurs générations. Et 10 ans en arrière, quand il a fallu moderniser les serres, nous avons constaté qu’elles n’étaient plus du tout adaptées à la culture conventionnelle hors sol. La culture bio se développait et nous avons donc décidé avec mon associé Jean-Michel Pellet de nous lancer dans ce nouveau type de culture. Un choix innovant à l’époque.

Comment avez-vous vécu la transformation de votre métier ?

Pour être honnête au début, nous avons surtout voulu prendre le train en marche d’un point de vue économique. Mais petit à petit, nous avons découvert un métier bien plus passionnant que le précédent. Ce parcours nous a permis de renouer avec l’observation de la nature. Nous sommes aujourd’hui moins dans le dogme et plus dans l’interrogation, en fuyant les solutions toutes faites. On réapprend à écouter la météo, à prendre le temps de regarder les feuilles, à sentir l’atmosphère des serres et à faire travailler notre instinct. Vous ne traversez pas une serre bio comme une autre.
Nous avons réappris à aimer la bise, le meilleur anti-mildiou au monde parce qu’elle apporte un froid sec et de la lumière. Mais attention, tout n’est pas simple au pays des merveilles bio. Là où en culture traditionnelle hors sol on peut produire 50 kg, nous en produisons 9 ! Sans aucun moyen d’intervenir si un parasite s’attaque à nos plants. Nous avons donc mis en place la lutte intégrée avec tous nos petits amis les auxiliaires. La prévention, c’est aussi une belle manière d’harmoniser le biorythme entre les plantes et les hommes. Finalement, la différence entre les deux n’est pas si grande !

Quelles ont été les étapes du passage en bio ?

Nous avons commencé par les plantes aromatiques et obtenu le premier label bio suisse en 2006. Progressivement, nous avons étendu la conversion bio à tous les légumes cultivés ici, jusqu’à l’obtention du label Ecocert en 2000. Quand botanic® a ouvert ses marchés bios, nous étions prêts pour livrer des tomates et des aubergines conformes aux exigences de l’enseigne. Nous avons choisi des variétés anciennes pour leur rusticité et leurs qualités gustatives. Et, pour tous les plants, nous nous fournissons auprès du producteur DATASEM, lui-même en production AB. Cette autoprotection de l’ensemble de la filière fait la force de botanic® et nous permet de garantir en permanence une sécurité alimentaire optimale.

Que diriez-vous à un consommateur pour l’inviter à acheter vos légumes sur le marché bio botanic® ?

Il y a beaucoup d’avantages à consommer ces légumes. Tout d’abord, le choix des variétés anciennes apporte un bénéfice incontestable en terme de goût. Les saveurs authentiques des tomates anciennes ou de l’aubergine Rosa Bianca sont incomparables. On peut parler aussi de qualité : la proximité des serres par rapport aux magasins fait qu’on ramasse les légumes à maturité et que le transport et le circuit de distribution sont très courts. Et ces légumes cultivés naturellement sont excellents pour l’organisme. Aujourd’hui le client est exigeant et la culture AB offre une transparence totale sur la filière.
Et enfin, si ces légumes vous plaisent, vous pouvez très facilement les cultiver vous-même dans votre jardin ou sur votre balcon en achetant les plants chez botanic®.

Un parcours naturel et sécurisé de la graine à l’assiette !

Texte : Axiuba et Crédit photo : ©Arnaud Childeric

Biosaleve, le jardin des délices
×
AVEC LE CLICK &COLLECT
JE RETIRE MA COMMANDE EN 2H
DANS MON MAGASIN BOTANIC®

© 2018 botanic® - v.1.0.0.0