Comment reconnaître le type de sol

Argileux, limoneux, sableux, comment reconnaître la composition granulométrique de votre terre ? Encore appelée texture, sa connaissance est essentielle pour apprécier le potentiel de la terre et l'améliorer avec doigté.

Comment reconnaître le type de sol ?

À défaut d’une analyse de laboratoire, précise mais coûteuse, ce simple test tactile, appelé test du boudin, vous révélera les grandes tendances de votre terre. Dans l’ordre, les argiles sont les particules les plus fines (moins de 0,2 µm), les limons sont un peu moins fins, les sables fins et les sables grossiers sont les particules les plus grosses (de 0,2 à 2 mm). Les argiles minérales ont une grande capacité à fixer les sels minéraux et l’eau du sol. Mais elles donnent des sols collants, souvent lourds et difficiles à travailler. Les limons se travaillent mieux, mais ils sont très fragiles. Les sables sont filtrants, mais ils ne retiennent bien ni l’eau ni les sels minéraux issus des engrais.

Faites uine boule1/ Prenez un peu de terre dans votre main et mouillez-la légèrement ; malaxez-la pour faire une boule. Si elle colle fortement sans trop salir les doigts, elle est probablement riche en argile et en limon fin. Autre indice de cette richesse : écrasez la terre entre le pouce et l’index. Si elle est peu collante mais salit les mains, elle est probablement riche en limons, et moins en argile.

 

 

 

 

Sentez l'aspect2/ Écrasez la terre entre le pouce et l’index. Si vous ressentez un aspect soyeux, c’est le signe de la présence de limons fins et d’argile. En revanche si vous sentez entre vos doigts des petits grains rugueux plus ou moins gros qui grattent et crissent, il s’agit de sables plus ou moins grossiers.

 

 

 

 

 

Roulez un boudin entre vos paumes3/ Maintenant, roulez la boule pour en faire un boudin entre vos deux paumes. Si vous ne parvenez pas à l'affiner sans le casser (boudin grossier), c'est que la terre manque d'argile et de limon. Votre sol est donc à tendance sableuse (sable à sablo limoneux). Si vous pouvez faire un boudin plus fin (2 à 7 mm) sans le casser, il s’agit d’un sol limoneux (limono sableux à limoneux).

 

 

 

 

Courbez un boudin sans le casser4/ Si vous parvenez aisément à faire un boudin de moins de 2 mm et que vous pouvez le courber sans le casser, votre sol est à dominante argileuse (argileux à argilo-limoneux). S’il se casse, votre terre est plutôt limono-argileuse. Bien entendu, il existe de nombreux intermédiaire : riche en argile et en sable, terre dite franche, c’est à dire bien équilibrée entre l’argile, les limons et les sables grossiers…. Dans tous les cas, pour améliorer la terre, si elle s’avère compacte et difficile à travailler, vous devrez apporter beaucoup de compost ou de fumier afin de remonter le taux d’humus. Voir aussi le test du pH pour connaître l’acidité de la terre.

 

 

Texte : Denis Pépin