Enfouir un engrais vert

Les engrais verts présentent un intérêt nutritionnel pour les autres végétaux et revitalisent la terre.

Enfouir un engrais vert

Cette technique culturale consiste à cultiver des plantes avant de les enfouir sur place. Elle est pratiquée entre deux semis ou plantations potagères dans le but d'améliorer les propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol. En fermentant rapidement, ces plantes apportent des matières organiques, de l’humus, intéressants pour rééquilibrer le sol et améliorer la teneur en azote, surtout grâce aux légumineuses qui fixent sur leurs racines l’azote contenu dans l’air. Même dans un tout petit potager, ces plantes ont leur place. Elles animent le jardin de leur beauté avant d’êtres utiles et peuvent être semées du début du printemps à la fin de l’automne. Lorsque la plante est prête à fleurir, et surtout avant qu’elle ne monte à graines, c’est le moment de l’enfouir.

Fauchez ou coupez à la cisaille1/ Broyez avec une tondeuse à gazon, fauchez ou coupez à la cisaille, suivant la surface à traiter.

 

2/ Laissez en attente, sur place, avant d’incorporer les matériaux broyés ou coupés.

 

Enfouissez les végétaux3/ Au bout de deux ou trois semaines, enfouissez les végétaux en plusieurs passages rapides avec la grelinette ou la bêche écologique.

 

Au printemps, au moment du réchauffement du sol, la flore microbienne participe à la restitution d’éléments fertilisants. Vous retrouvez une terre fine et grumeleuse, sans mauvaises herbes et pouvez cultivez des légumes gourmands en matières organique, comme des courges, des concombres, des tomates, des pomme de terre, des choux ou des poireaux.

 

Illustration : Jérôme Desbordes
Texte : Rose Landrieux