Hamster : champion de la roue en solitaire

Pas de doute... Avec ses abajoues bien remplies, le hamster est un stockeur de première. A ses heures, c'est aussi un joyeux drille capable de diverses cabrioles sur roue et d'escalades téméraires. Alors, pourquoi pas un hamster ?

Hamster : champion de la roue en solitaireZibeline, panaché, chocolat, opale, argent, champagne, écaille de tortue, ivoire, saphir… Ce n’est pas les coloris qui manquent chez les hamsters ! Les gabarits sont également divers, avec un poids lourd de plus de 100 grammes, le hamster doré, et des poids légers, les hamsters nains qui comptent parmi eux un poids plume, le Roborovski - moins de 20 grammes sur la balance. Loin d’être anodines, ces variations de taille induisent un mode de vie un poil différent. Les hamsters dorés dorment en général plus longtemps la journée car ils ont plus de réserves. Les hamsters nains, même s’ils commencent à s’agiter à la faveur de la nuit, sont, eux, plus diurnes et donc moins décalés par rapport au rythme humain. Autre élément à bien prendre en considération dans votre choix, les hamsters dorés possèdent des dents plus acérées que les hamsters nains. Or, quel que soit son gabarit, un hamster dérangé en plein sommeil ou manipulé de manière inadaptée n’hésite pas à mordre. Autant dire qu’il faut toujours rester vigilant avec des enfants.

Caractère de hamster

Plutôt farouche vis-à-vis des humains, le hamster s’apprivoise en douceur, friandises à l’appui. Attention, toutefois à ne pas en abuser. Particulièrement vifs et nerveux, les hamsters de Roborovski sont, pour leur part, plus difficiles à manier. Actifs à leurs heures, les hamsters sont tous du genre explorateur, curieux et athlétique. Pour que le vôtre ait un terrain de jeux à la mesure de son énergie, prévoir une cage suffisamment grande, découpée en plusieurs niveaux, et, point essentiel, qui comporte une roue. L’autre élément indispensable pour une vie de hamster épanouie, c’est la petite cabane où il aménage son nid. L’absence de coin où il peut s’isoler est source de stress chez ce rongeur habitué à vivre dans un terrier à l’état sauvage. L’emplacement de la cage doit aussi être bien adapté : ni en plein soleil, ni dans les courants d’air.

Chacun sa cage

Comme les souris, les hamsters sont des animaux au tempérament solitaire. Dans la nature, ils ne vivent pas en couple. En captivité, la vie à plusieurs est souvent synonyme de bagarres entre animaux du même sexe, surtout chez les mâles, et de naissances multiples dans le cas d’un couple. Les hamsters sont en effet très prolifiques. Aussi est-il plus conseillé d’adopter un seul hamster. Côté nourriture, ce rongeur végétarien se nourrit de graines. Les blocs de granulés spéciaux, impossibles à stocker dans ses abajoues car trop gros, l’obligent à se servir directement en rongeant, ce qui limite le gaspillage. En complément, on peut lui donner des fruits secs, en petites quantités. Enfin, une pierre à sel permet de compléter ses carences en sel. Ne pas oublier d’installer un abreuvoir goutte-à-goutte dont il faut changer l’eau très régulièrement.

Le saviez-vous ?

À l’état sauvage, les espèces de hamsters de compagnie vivent dans des milieux steppiques, voire pratiquement désertiques. Chaque espèce est originaire d’une région du monde : le hamster doré vient d’Asie Mineure et des Balkans, le hamster de Roborovski de Mongolie, de Russie et du nord de la Chine. Le hamster de Campbell se rencontre en Mongolie, en Russie et en Chine. Le hamster nain chinois vit, comme son nom l’indique, dans le nord-est de la Chine et le hamster russe… en Russie ! Ce dernier est originaire des steppes d’Asie centrale, de Sibérie, mais aussi du Kazakhstan. Très proche du hamster de Campbell, le hamster nain russe possède une particularité : son pelage change de couleur en hiver. En adoptant une livrée blanche, il se fond mieux dans un environnement enneigé et échappe ainsi plus facilement à ses prédateurs.

 

 

Pour en savoir plus

 Classe : mammifères
Ordre : rongeurs
Famille : cricétidés
Espèces de hamsters de compagnie : hamster doré de Syrie (Mesocricetus auratus), hamster nain chinois (Cricetulus griseus), hamster nain russe ou de Sibérie (Phodopus sungorus), hamster de Campbell (Phodopus campbelli) et hamster nain de Roborovski (Phodopus roborovskii), le plus petit.
Taille : 15 à 18 cm pour le hamster doré, 7 à 12 cm chez les autres hamsters nains, 5 cm pour le Roborovski
Poids : de 85 à 150 g chez le hamster doré, de 30 à 60 g pour les autres sauf le Roborovski (14-20 g)
Durée de vie : de 2 à 3 ans
Maturité sexuelle : 4 à 6 semaines chez le hamster doré, 6 à 12 semaines pour les autres.
Saison de reproduction : toute l’année
Nombre de petits par portée : 4 à 10 suivant les espèces

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte : Floriane Dupuis